Titan, satellite saturnien

Titan a été découvert le 25 mars 1655 par l’hollandais Christian Huygen.
C’est le plus grand satellite de Saturne et le deuxième plus grand satellite du système solaire. Avec un diamètre de 5150 km, son volume est supérieur à celui de Mercure. Son attraction est environ six fois moins élevée que sur la Terre (1.428).

Titan est doté d’une atmosphère épaisse (sa taille varie de 200 à 800 km, par comparaison la Terre a une atmosphère épaisse de 100 km) composée à 98.4% d’azote et à 1.6% d’hydrocarbures.

Le satellite orbite autour de sa planète mère en 15 jours et 22 heures. Sa surface est recouverte de glace d’eau. Avec une température moyenne avoisinant les 94 K (-179°C) on y trouve du méthane et de l’éthane à l’état liquide.

Titan est sujet au cryovolcanisme (les cryovolcans sont des volcans qui se forment sur des planètes glacées. Ils ne rejettent pas de la lave mais des éléments volatils comme de l’eau, de l’ammoniac ou du méthane), il y a peu de cratère d’impact ce qui suggère une surface jeune.

A l’intérieur se trouve un noyaux rocheux et en dessous de la glace il pourrait y avoir de l’eau à l’état liquide, soit un océan souterrain. Ce qui pourrait suggérer l’éventualité de l’existence d’une vie extra-terrestre microbienne.
De plus plusieurs expériences ont montré qu’il existait suffisamment de matériaux organiques sur Titan pour initier une évolution chimique analogue à celle qui s’est produite sur la Terre.

Le satellite pour son exploration a été l’un des objectifs principaux de la mission Cassini-Huygen.

Veuillez consulter la catégorie Titan pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *