Comment serait une planète habitée avec deux soleils?

Chaque élément, sur Terre, possède un spectre d’absorption du rayonnement lumineux. C’est celui-ci qui est responsable de la couleur. Les différentes longueurs d’ondes sont absorbées mais pas en même quantité. Le vert, par exemple est la longueurs d’onde la moins absorbée par les plantes, c’est pourquoi c’est cette couleur qui est perçue dans la lumière réfléchie vers l’œil.
Dans les systèmes à plusieurs étoiles, il n’est pas rares qu’il y est des étoiles brillant avec des couleurs différentes. Une jeune étoile émettra de la lumière jaune ou blanche tandis qu’une vieille brillera en rouge.

Selon les astronomes, plus de 25% d’étoiles semblables au Soleil et 50% de naines rouges sont présentes dans les systèmes solaires multiples.

Les êtres vivant sur une planète dans ce type de système seraient sans doute adaptées et conçues pour absorber une large variété de longueur d’onde de lumière, afin d’utiliser autant de lumière que possible. Si toutes les longueurs d’ondes sont bien absorbées par les éléments de la planète (objets, être vivants), ceux-ci apparaîtront donc noirs ou gris y compris la couleur du ciel, car en étant sur une telle planète il serait très difficile voire impossible pour l’homme de voir.

Ainsi les être vivants seraient dans ce cas probablement dotés d’un sens principal autre que la vue. En plus de l’ouïe, de l’odorat et du toucher, ils pourraient posséder la capacité de détecter à distance (la présence ou la forme d’objet de corps grâce à l’envoie d’onde par exemple). Ils seraient munis d’antennes, comme les fourmis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *