Faire de Vénus une deuxième Terre

Actuellement les températures à la surface vénusienne sont de l’ordre de 450°C. Le fait qu’elle sont très élevées est due à deux facteurs:

-Un ensoleillement fort, vu la position par apport au soleil.
-Une atmosphère 90 fois plus dense que celle de la Terre, ce qui engendre une forte pression donc une forte température. C’est cette atmosphère qui fait que la température à la surface est plus importante que celle de Mercure, pourtant plus proche du soleil.

Le défi majeur est donc de réduire l’atmosphère vénusienne. Pour cela plusieurs solutions théoriques ont été proposées:

-Bombarder la planète de météorites pour éjecter une partie du CO2. Seulement une météorite de diamètre de 700 km tombant à la vitesse de 20 kilomètres à la seconde expulserait seulement le millième de l’atmosphère. Il faudrait donc trouver de nombreux corps célestes d’au moins cette taille.

-En éclipsant le rayonnement solaire à l’aide d’un grand bouclier spatial, on refroidirait la planète afin de liquéfier ou solidifier une partie du CO2. On pourrait dans le même temps aussi injecter un grand nombre de cyanobactéries pour pomper le CO2 et le transformer en dioxygène.

-Bombarder de dihydrogène. En effet la réaction de Bosh consiste à partir de dioxyde de carbone et de dihydrogène à l’état gazeux, à produire du carbone sous forme graphite et de l’eau liquide, élément indispensable pour héberger la vie.

Après avoir déplacer le surplus de CO2, il reste le problème du fort ensoleillement.

-Afin de le réduire, on pense à mettre un bouclier spatial entre la planète et le soleil.La construction d’un bouclier solaire suffisamment grands est une tâche difficile, car sa taille devra être d’au moins d’environ 4 fois le diamètre de Vénus.

-On pourrait installer des boucliers atmosphériques ou de surface.

-Des réflecteurs posés à la surface pourrait rafraîchir l’atmosphère.

-Dans la haute atmosphère des ballons réflecteurs peuvent créer de l’ombre, mais il en faudra beaucoup.

Le troisième problème est la vitesse de rotation très lente. Vénus accomplit sa rotation en 243 jours terrestres. Un jour sidéral sur Vénus dure ainsi plus qu’une de ses années (224,7 jours terrestres). Cependant ce problème est lié en partie au deuxième: la lenteur de la rotation est due aux effets des marées solaires sur l’épaisse atmosphère.

Pour que la terraformation soit entièrement achevée, il faudra qu’il y ait suffisamment d’eau, de dioxygène et d’ozone(contre les rayonnement ultra-violets) et que le cycle de l’eau soit activé (hydrosphère).

Terraformer Vénus semble plus difficile que de terraformer Mars, mais l’étoile du berger possède des caractéristiques communes avec la Terre dont sa gravité et sa taille. Autrement dit une personne née sur Vénus ne devrait pas avoir de grand problème à s’adapter à l’environnement terrestre et inversement.

Ce projet, pour l’adapter à nos besoins, est sujet à débat quant à sa faisabilité. Même si il n’est pas prévu pour demain, il faut y penser. Car nous sommes de plus en plus nombreux à vivre sur Terre. De plus l’homme, de nature individualiste, est entrain de détruire petit à petit la planète, sans compter que nous ne sommes pas à l‘abri d‘un drame à l‘échelle planétaire (catastrophe naturelle, nucléaire, pollution,…).

 

6 réflexions au sujet de « Faire de Vénus une deuxième Terre »

  1. Je me demande si il est possible de terra former une planète dans un avenir proche.
    Difficile de parler de terraforming quand on voit qu’il existe de nombreuses façon de rendre la terre inhabitable pour l’homme (catastrophe nucléaire, destruction de la couche d’ozone, dérèglement climatique…). Sauvez notre planète est donc en théorie d’une facilité incomparable avec le terraforming.
    Parmi les astres du système solaire, les lunes du système ont une gravité trop faible pour retenir une atmosphère.
    Les quatre géantes gazeuse ne sont pas terraformables en raison de leur structure. La planète doit être rocheuse.
    Les trois candidates restantes sont Mercure, Vénus et Mars. Cependant mercure est trop proche du soleil même si il possède un champ magnétique, celui-ci est faible (Le cinquantième du champ magnétique terrestre). La gravité combinée à la chaleur ne permettrait pas de maintenir une atmosphère. En théorie Il faudrait donc rafraichir la planète en plaçant des boucliers pour diminuer l’ensoleillement et ensuite injecter une atmosphère. Mais tout comme mars il se peut que la gravité (qui est à peu près la même) soit trop faible pour maintenir une atmosphère aussi dense que sur terre, sans compter qu’à long terme une gravité partielle causerai probablement des problèmes de santé pour l’homme.
    La planète ressemble le plus à la terre est Vénus. La gravité (8.9 est proche de celle de la terre) Même si ça reste une gravité partielle, la différence est largement acceptable même si on la ressentirait. Du point de vue pratique il pourrait être tout à fait intéressant de terraformer vénus au vue de l’augmentation de la population sur terre.
    Les conditions qui règnent à la surface de la planète et qui sont hostiles pour l’homme sont liés : l’atmosphère trop épaisse génère un effet de serre puissant et est à l’origine de la faible rotation. Cette dernière est probablement la cause de l’absence de champ magnétique, bouclier protecteur des particules solaires. Afin d’établir une rotation plus rapide, il faudrait expulser la plus grande partie de l’atmosphère composées à 97% de CO2. Une idée assez judicieuse consisterait à utiliser cette énorme quantité de CO2 pour fabriquer un bouclier ou un masque que l’on mettrait en orbite autour de la planète pour diminuer la chaleur

    • Bravo pour ce post qui me semble intelligent,bien que je ne sois surement pas le plus compétent pour en juger…
      Se créer quelque part une position de repli est clairement ,a mon avis, une arrière-pensée de pas mal de scientifiques qui sont inquiets,et le mot est faible,pour l’avenir de notre humanité…
      Une terra-formation de planète ne peut s’envisager autrement que par procédé chimique et/ou bactériologique (sauf par les adeptes de Mc Giver)
      peut-etre complété par un apport d’eau (de glace) récupérée dans la périphérie du système solaire ou elle est abondante,et ou notre technologie actuelle pourrait presque aller la chercher aujourd’hui avec des moyens financiers acceptables !
      Le fond de ma pensée est que c’est sans doute a notre portée,mais que nous ne le réaliserons sans doute jamais faute du minimum de sagesse nécessaire.
      Notre société est gangrénée par la violence (usa 30000 homicides/an) mais on ne va certainement pas interdire définitivement les armes ! ça jamais !
      Et aussi par une cupidité sans borne,a l’origine de TOUS les trafics,mais on ne va certainement pas rendre l’argent Traçable ! ça jamais !
      Pourtant ce sont 2 mesures qui règleraient 95% de nos problèmes.On pourrait alors se lancer dans des projets exaltants, à la mesure du génie humain !
      Dans tous les cas, dans 5 milliard d’années notre système solaire aura vécu…
      Alors tout ça pour ça ? La matière sera toujours là, mais sans doute plus la pensée… Dommage…

      • La pensée sera toujours là si un riche rêveur ambitionne de terraformer vénus ou/et mars à distance (robotique, moyen chimique ,organique) et laisse le temps à un biotope de se crée avant l’arrivée de l’homme ?

  2. Moi je suis pas un scientifique. mais par contre je crois avoir une autre idée.

    Si j’ai bien comprit la situation. vénus ne tourne pas essayer vite et des phase gothique dans sa rotation. pourquoi ne pas se servir de co2 pour crée une lune artificielle.
    1/4 de sa grandeur et 1/10 de son poids. pour avoir les même effet que notre lune.

    A mon avis a moi cela devrait affecter sa rotation et du même coup la faire tourner plus vite. Si elle tourne plus vite je croit que cela ferait augmenter son champ magnétique qui la protégerais mieux du soleil.

  3. Bonjour j’ai ma petite idée pour terraformée vénus et l’adapter au besoin humain l faudrai en premier lieu l’eloigner du soleil toujours dans la zone d’habitabilité la bombarder avec un corps massif (genre une des lunes glacer de saturne ou encore une des lune jovienne :un corps de la taille de Io ,Europe et pourquoi pas Calisto ) qui sont de plus composer d’eau ce qui ferai un apport en eau et qui servirai a mettre en place l’hydrosphère nécessaire; en plus en la frappant avec un corps de cette taille et avec le bon angle on pourrais changer son sens de rotation et en même temps l’accélérer et l’énergie de l’impact relancerais la dynamo (champs magnétique interne) les élément les plus lourds migreraient vers le noyau et engendreraient la thermonucléarisation adéquate.
    Le CO2 serai expulser dans l’espace et pour évitera ce qu’il revienne sur la planète du fait de la gravité ont pourrait le satelliser autour de la planète et du fait du frois dans l’espace il se cristallisera et et donnera a la planète des anneau saturnien et on pourrai amener pluton et charron en orbite « vénusienne » et les terraformer aussi. et cette fois ci pour éviter les querelle plein de médiocrité de frontière religion etc…..un gouvernement mondial avec une économie baser sur l’humain et les ressource s’impose dès le départ. une société baser sur le bien être et l’avancement humain la science le savoir le bien commun la mise en commun de toute les ressource et surtout pas d’économie basée sur la rareté qui engendre bien des soucis a ce monde terrien moribond

    • Je reviens à mon post d’il y a 2 ans jour pour jour au juste.
      La terraformation implique une vision à l’on terme qui ne sera pas défini par le profi une société dirigée vers la science les savoirs et l’exploration spatial faudrait mettre un bouclier planétaire type la planète scarif dans star wars l’éjecter de son orbite actuelle pour la placé
      plus loin dans la zone habitables la terre se situe à 150 millions de km de soleil tandis que mars se situe à 227 millions de kilomètres du soleil faudrait « l’installer  » à 180/190 millions de km entre ces 2 planètes ensuite il faudrait comme je l’avait écrit il a tout juste 2 ans faire en sorte sue la nouvelle humanité est un second habitat et adjoindre à Vénus un satellite pour avoir un cycle de marée sur un Océan global et avoir un second monde et y mettre une lune Galiléenne du type de IO qui est une lune de bonne taille completelent différencié et fait de Roche silicatés active qui plus ai avec un champs magnétique qui elle aussi sera terraformé a sont tour et en utilisant la petite planète naine Cérès de la ceinture de kuiper qui est très riche eau et autres composés en plus après avoir été percuté par l’éjecter de sont atmosphère seront cristallisé et viendront se satellites dans l’espace en orbite et l’océan obtenus occupera environ 75/80 % de la planète il en résultera de multitudes îles avec des climats plus favorables que les grandes masses continentales entourant 2 principaux continent nyobe terra et Aphrodite terra d’une taille Supérieur à lafrique à l’amérique du Nord baignant dans des mers peu profonde de l’ordre de 500 a 2500metres car Vénus est moins escarpée et plus plate que la terre tandis que sur la nouvelle IO se seront de profonde mers avec des paysages n’ayant rien à envier à Mars et bien plus spectaculaires il faudrait contrôler le climat ,envisager des transport en commun efficace et en constante évolution bannir les moteur à explosion et la voiture individuelle miser sur les énergies renouvelable type l’énergie libre ,le wifi énergétique,anti matière,hydrogène ,l’éolienne etc…pour réchauffer les habitations qui seront de type sphérique car la vie et la forme naturelle c’est la sphère et pas le cube comme les cases africaine et les igloo jepensent a utilisé des matériaux reprenant le principe de la photosynthèse des plantes avec différentes tailles et replicable et adaptable à l’infini voir les travaux de Jacques fresco et du Vénus project et qui se marieront avec la topographie du terrain comme à Pétra en Jordanie et aussi les habitations des pueblos en amérique du sud et au Mexique,des maison troglodytes et habitations dogon du Mali et au niveau sociologique voir ce qu’a fait le Vénus project et la fondation zeitgeist le travail ne doit pas être une obligation car sinon mal fait et causant de la souffrance l’argent ne doit plus être au centre mais l’humain le groupe et l’individu mais pas l’individualisme comme prôner en Occident,côté éducation forment des citoyens éclairés et instruit discipliné et qui peuvent être critiques mais non revêche au système en place et système social et scolaire sachant décelé le meilleur de tout un chacun ,rendre les gens Curieux,épanoui,à l’esprit vif et entretenu il faudrait mettre en place et ce depuis le jeune âge la notion africaine de sagesse d’UBUNTU et d’humanisme avec une approche holistique de la chose et ceci des la prime enfance reformé l’éducation en prenant ce qui se de mieux de par le monde il faut que soit mis en commun les ressources une économie basé sur les ressources pour le plus grand bien il faut une eco-citoyenneté interstellaire mettre en place un gouvernement planétaire vénusien et de IO et les colonies et mondes contrôlés par le STELLARIUM gouvernement interplanétaire qui sera l’entité aux commandes et TOTALEMENT INDÉPENDANT de la terre et de ses intérêts dirigé par des hommes et des femmes ayant prouvé leur attachement à notre nouvelle société les gens voulant immigrer seront formés dans des établissements spécialisé installé sur des avant poste sur de astéroïdes endoctrinés dans le bon sens pour éviter tout malentendu et une mauvaise émigration qui génèrent à Termes des frustrations et des conflits ils faut que tous le monde y trouvent sa place et se disent qu’il fait parti de quelques chose de plus grand que lui-même et qu’il y ait de la promotion sociale et que pour avoir accès à des responsabilités politiques ils faudra d’abord avoir fait ses preuves au niveau local mais comme dans star trek un socialisme qualifié aujourd’hui d’utopie mais réalisable car l’énergie contrairement sur terre ou elle est rationné ne le sera pas la bas qui ne nuit pas à l’esprit d’entreprise mais pour le bénéfice de tous et encouragé en se sens pour être totalement indépendant de la terre et de ses divers entités il faudra mettre en place une Marine stellaire capable de défendre nos intérêts à tout moments mais aussi une Marine commerciale ne nous empêchant pas de commercer de manière équitable avec les autres civilisations l’énergie étant abondante grâce à l’espace donc elle ne sera pas rationné et sera rationnellement répartie entre tous,pour arrivé à une société post pénurie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *