La gravité terrestre, principale entrave au développement du tourisme spatial

Avez-vous les moyens de voyager dans l’espace? Avec notre technologie actuelle, expédier un objet de quelques kilos dans l’espace revient environ à quelque dizaines de milliers d’euros. Inutile alors de parler du prix d’un engin pouvant transporter des passagers à bord…

Un corps, quelle que soit sa masse, est soumis sur notre planète au champ de gravitation qui a tendance à le retenir. Afin qu’il puisse être extrait de ce champ, il faut lui fournir une certaine quantité d’énergie (Comme pour l’électron d’un atome). Et c’est ce qui coute le plus cher.

La gravité qu’engendre notre planète ou un autre corps quelconque est inversement proportionnelle au carré de sa distance, autrement dit plus on s’éloigne celle-ci plus elle diminue jusqu’à être très proche de zéro.

Tout corps, pour être envoyé dans l’espace, c’est-à-dire arriver à un point ou il ne subira plus les effets de la pesanteur, doit dépasser la vitesse de 11,186 kilomètres par seconde. En dessous de cette valeur, le corps ne s’échappe pas (la gravité va diminuer sa vitesse jusqu’à le faire retomber sur Terre) et au dessus de ce seuil il est libéré du champ gravitationnel.

L’attraction terrestre, c’est ce qui nous coûte le plus cher. Pour aller dans l’espace, mais aussi pour construire (maisons, voitures…) et nous déplacer.

Même un voyage Lune-Mars coûterait moins cher qu’un voyage Terre-Lune.

Une fois que l’on aura trouver un moyen plus pratique et surtout plus économique pour franchir cet obstacle, le tourisme spatial se développera à grande vitesse. Pour plusieurs raisons :
-Sur la face cachée de la Lune se trouve des quantités abondantes d’hélium 3, envoyées par les vents solaires; elles représentent un réservoir incroyable d’énergie qui pourrait combler les besoins énergétiques de la Terre pendant des siècles. Cet élément qui servirait dans le futur de carburant pour les voyages dans l’espace, aurait une exploitation six fois moins coûteuse que celle du pétrole.
-La Lune, Mars, Mercure ainsi que des astéroïdes geo croiseurs disposent d’importantes quantité de métaux (fer, nickel…Du matériel cher et de plus en plus rare sur terre). De quoi construire des engins spatiaux.
-La construction de ces derniers en raison des faibles ou très faibles gravités devrait être beaucoup moins coûteuse et plus facile. En effet, en micro gravité, un homme peut porter plusieurs tonnes sans problème, ce qui facilitera de manière radicale n’importe quelle construction (vaisseau, habitat, machine…) sur place.

On pourra donc fabriquer des vaisseaux plus rapidement, moins onéreusement et fonctionnant avec du carburant moins cher.

L’avantage est aussi que les émanations toxiques des usines extra-terrestres ne pourront pas polluer.

Cette étape (colonisation spatiale, exploitation de ressources minières et nucléaire) qui marquera peut être le début d’une nouvelle révolution industrielle sera donc indispensable avant d’éventuelles expéditions humaines vers des destination plus éloignées comme Jupiter, Saturne et Neptune.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *