Y a t-il eu la vie sur Mars?

Selon Curiosity, il y a quatre milliards d’année, Mars aurait possédé une atmosphère riche en dioxygène, et cet élément, plus léger que le CO2 de l’actuelle atmosphère a été expulsée dans l’espace à la suite d’une collision avec un objet d’au moins la taille de Pluton. Or cet oxygène là qui composait la plupart de l’atmosphère à l’époque, était il d’origine biologique?

Nous en savons rien pour le moment, mais une chose que nous savons mais qui reste à confirmer, c’est que quelle que soit l’origine de ce dioxygène, les conditions pour abriter la vie complexe sur cette planète étaient réunies : des températures autorisant la présence d’eau liquide, de l’oxygène pour permettre à des organismes de respirer et un champ magnétique (supposé disparu en raison de la petite taille de Mars)    .

3 réflexions au sujet de « Y a t-il eu la vie sur Mars? »

  1. si la terre a été percutée par un objet énorme et a, par ce choc, crée la lune, où sont les résidus de l’objet de la taille de pluton qui a frappé mars, ont-ils fusionné?

  2. Bonjour,

    Merci d’abord pour tous vos excellents billets que j’aime lire, étant passionné d’astronomie et d’exobiologie.
    Vu l’état de la planète rouge (pas de champs magnétique mesuré, atmosphère inexistante, sol rocheux, pas d’eau liquide…) il est peu probable que la vie – tel qu’on la connaît sur Terre – ait pu se développer sur Mars.
    Toutefois, je dis bien tel qu’on la connaît sur Terre , car le plus souvent, lorsque l’on parle de « vie », nous pensons à la vie cellulaire . Or, il se peut que d’autres formes de vies se soient développés dans le cosmos.
    Certes, ne nous attendons pas à nous retrouver avec des êtres minéraux sur la planète rouge ! Il se peut, tout simplement aussi, qu’il y ait une vie tout de même cellulaire sur Mars, et que celle-ci aurait pu se développer il y a bien longtemps dans les eaux de la planète.
    Or, le travail de Curiosity n’est pas encore fini et promettons qu’il nous réservera de belles surprises.
    Il faudra tout de même être méfiant car le doigt du robot a été mal stérilisé : en effet,
    des bactéries extrêmophiles ont résisté aux multiples précautions prises avant le départ et se sont reproduisent par milliard (<a href="https://twitter.com/sebastiendurand/status/308370907737501696/photo/1&quot; title="voir ici" ).
    L’étude exobiologiste sur Mars aura sans nul doute des incidences sur notre perception scientifique de la vie dans l’Univers. Si Curiosity ramène la preuve d’anciennes formes de vies, même infimes, et n’étant pas terriennes, alors cela prouve que de la vie peut se développer en milieu hostile et que nous ne saurons certainement pas seul dans l’Univers.
    Bien à vous,

    Thomas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *