Mars One, un projet visant à coloniser la planète rouge

MarsOneLancé par un ingénieur hollandais, ce projet vise à installer une colonie humaine sur la planète rouge et à l’occuper dès 2025. Il est régulièrement repoussé par la NASA pour des raisons de coût et de faisabilité technique, néanmoins on estime qu’il est devenu à l’heure actuelle plus réalisable et à des coûts plus modérés, en utilisant notamment des techniques existantes et des composants déjà développés notamment par la société SpaceX. D’autres sociétés soutiennent le projet, qui ne sera financé que par des fonds privés.

Une particularité de celui-ci est qu’il est prévu qu’il soit financé entre autre grâce à une exploitation médiatique de l’expédition, sur le modèle de la télé réalité.

Cependant ses concepteurs ne fournissent actuellement pas de détails crédibles sur la manière dont seraient résolues les contraintes techniques et financières.

Récemment la société hollandaise Mars One a annoncé que plus de 1.000 personnes avaient été présélectionnés pour un aller simple vers Mars. Plus de 200.000 personnes avait déposé leur candidature pour participer à ce projet avec des candidats de tout âge et venant de quelque 140 pays différents. Tous prêts à abandonner leur vie sur Terre pour réaliser un grand voyage vers la planète rouge. Pour faire tout ce tri parmi les plus de 200.000 candidats, on a séparé ceux que l’on pensait être capables, mentalement et physiquement, de devenir les ambassadeurs humains sur Mars, de ceux qui prennent la mission moins au sérieux.

Cependant pour faire partie des 24 sélectionnés, il y a encore beaucoup d’étapes pour le recrutement. La sélection finale se fera sous la forme d’une émission de téléréalité prévue pour assurer le financement du projet et le public déterminera en votant, qui obtiendra son billet pour la planète rouge au terme des sélections et de tests destinés à évaluer leurs capacités (physiques et émotionnelles) ainsi que les aptitudes à travailler en équipe.

Les sélectionnés ne reviendront pas sur terre et passeront le reste de leur vie là-bas.

Ce projet, qui fait l’objet de plusieurs critiques en particulier sur l’habitabilité de la planète rouge, avait initialement été prévu pour deux ans plus tôt.

D’après Mars One, le voyage qui sera sans retour, durera 7 mois. Il est actuellement évalué à 6 milliards de dollars.

Pour préparer le départ de la première colonie humaine, Mars One procèdera au cours des années précédentes à plusieurs essais. La société prévoit notamment d’envoyer un atterrisseur et un satellite en 2018 vers la planète rouge ; la mission sera d’explorer les lieux et de trouver le meilleur endroit habitable. En 2020 d’autres rovers prépareront l’habitat pour l’arrivée des humains.

Pour suivre l’actualité de Mars One et de son projet, vous pouvez vous rendre sur leur site.

Une réflexion au sujet de « Mars One, un projet visant à coloniser la planète rouge »

  1. Je dis que ces gens sont inconscient! un voyage aller seulement!! Qu’est que qu’il veulent faire sur une planète même pas habitable, pas de champs magnétiques, des saloperies cosmiques, une terre complétement fade et arides! Tout ça pour le plaisir de coloniser! Je ne parle pas aussi de la gravité partielle qui est surement mauvaise pour la santé à long terme. Si encore on avait envoyé l’homme là-bas un moi… Je pense que c’est de la pure folie, du SUICIDE! Ces gens doivent être dépressifs!
    Au début quand ils vont atterrir, ça va être l’apothéose, mais après ils vont se lasser et je ne dis pas de leur santé, sans compter que si il leur arrive un grave accident, personne pour leur venir en aide avant plusieurs mois.
    On se sait pas combien de temps l’homme pourra survivre dans ce milieu, même avec une meilleures technologie qu’actuellement.
    Il faut qu’ils prévoient absolument un dispositif de retour. Une mission aller-simple sans savoir si l’homme peut ne serait-ce que vivre quelque mois sans problème, c’est du n’importe quoi!

    Je reverrais d’aller sur Mars, mais pas au détriment de ma vie en tout cas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *