A la recherche de lunes en dehors du système solaire

Extrasolar_Moon On appelle exolune ou lune extrasolaire un satellite naturel orbitant autour d’une exoplanète. Aujourd’hui, la plupart des planètes extrasolaires ayant été découvertes sont des géantes gazeuse. Plus grosse que les rocheuses, elles sont plus faciles à détecter.
Aujourd’hui, aucune lune extrasolaire n’a encore été formellement identifiée, même si des cas possibles ont été annoncés. Cependant leur existence est théorisée sans aucune difficulté, mais elles ont très peu de chance d’être repérées avec nos méthodes actuelles.

Certaines pourraient présenter les propriétés nécessaires à l’apparition de la vie, notamment celles situées autour de planètes géantes. D’autres pourraient peut-être avoir une activité géologique comme Encelade ou Io, ou bien être semblables à notre lune.
On remarque toutefois que les plus grandes lunes de notre système solaire possèdent des tailles rapprochées, mais pour des planètes géantes extrasolaires orbitant dans la zone habitable de leur étoile, il est supposé que des satellites de la taille de nos planètes telluriques puissent être capables d’abriter la vie.

L’intérêt des exolunes

La recherche de vie extra-terrestre ne se limite pas aux planètes et la découvertes d’exolunes habitables nous offrira plus de perspectives. Si beaucoup comme moi se moquent un peu de la vie microbienne, qui pourrait très bien être présente dans un autre coin du système solaire, j’aurais vraiment hâte d’imaginer la vie complexe dans un environnement avec des cycles jours/nuits complètement différents et peut-être variables, des éclipses de planète, des cycles saisonniers peut-être inexistants…Mais comment peut donc être la vie dans des endroits comme ça… !

L’image ci-dessus représente une vue d’artiste depuis une exolune avec sa planète hôte visible.

Si on découvre une exolune, alors rendez-vous dans la catégorie Exolune. Le bémol de la découverte d’une telle lune c’est que l’on ne pourra pas disposer d’autant d’informations que sur celles du système solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *