Des chercheurs établissent un record de froid

mètre-cube-froidDepuis près d’une décennie, l’Institut italien de physique nucléaire en collaboration avec les laboratoires nationaux du Gran Sasso, mène un vaste projet d’étude. Nommé « Cuore » (Cryogenic underground observatory for rare events), ce dernier se destine à la réalisation d’un système cryogénique capable de refroidir simultanément des cristaux détecteurs de rayonnements.

Le dispositif fabriqué est un réfrigérateur à dilution en cuivre, d’une masse de 400 kilogrammes pour un volume d’un mètre cube. Récemment, les scientifiques en charge du projet ont réussi à faire baisser la température de cette structure à 6 millikelvins, soit seulement six millièmes de degrés au-dessus du zéro absolu, fixé à zéro kelvin (soit environ -273,15°C). Un record de froid pour.

Ce mètre cube est surnommé « le plus froid de tout l’Univers ».

Le zéro absolu est la température en dessous de laquelle il est impossible de descendre. Dans l’univers les températures les plus basses connues se situe autour de 2-3 kelvins dans le vide interstellaire.

Le zéro absolu, comme la vitesse de la lumière est une limite inatteignable. Autrement dit on pourra toujours aller plus bas, même si la différence sera dérisoire par rapport aux 6 millikelvins.

Cependant ce mètre-cube est-il vraiment le plus froid de l’univers. Peut-être existe-t-il des phénomènes inconnus qui peuvent faire mieux ? Ou bien des civilisations extra-terrestres plus avancées qui nous auraient « battu » ?

Quoi qu’il en soit, personne sur terre n’a jamais refroidi à ces températures une telle masse de matière et un volume similaire.

Cette performance représente en outre une véritable avancée dans l’étude des neutrinos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *