François Hollande envisage de coloniser la planète Vénus d’ici les années à venir

hollande-vallsNotre actuel président de la république, dont la popularité est au plus bas depuis le début de son mandat, vient de révéler ce matin à Matignon une partie de son programme qu’il tenait à garder secrète jusqu’à aujourd’hui : celle de coloniser Vénus, la deuxième planète du système solaire.

Alors que l’idée d’aller fouler le sol sur Mars devient un sujet de plus en plus d’actualité partout dans le monde, l’état français a décidé de se pencher vers la conquête de l’étoile du berger.

Si à l’heure actuelle aucun fond n’a été alloué à ce projet si l’on excepte tout le travail de recherche, de nombreux investisseurs seraient prêt à le financer .

Actuellement Vénus est un véritable enfer dans lequel règnent des conditions hostiles à toute forme de vie avec des températures avoisinant les 450 °C. Toutefois la planète possède un avantage déterminant : une quantité « infinie » de matière première et d’énergie. De quoi obtenir mieux que retour sur investissement !

VENUS-TERRE

Cela devrait permettre de créer de vastes structures habitables (présence d’oxygènes, d’eau liquide, températures comprises entre 0 et 40 °C …).
Selon les scientifiques, une centaine de milliards d’euros seraient nécessaires pour la mise en place du premier géant habitacle, s’apparentant à une grande serre protégeant les occupants des conditions extérieures. Cette dernière pourrait ensuite s’agrandir à l’aide des nombreux matériaux disponibles sur place.

« Cette planète possède un potentiel énorme en terme d’habitabilité, c’est pourquoi nous devons faire tout le nécessaire afin de l’exploiter » a affirmé Emmanuel Valls. Il souhaite par ailleurs que ce projet soit concrétisé d’ici quelques années.

Une réflexion au sujet de « François Hollande envisage de coloniser la planète Vénus d’ici les années à venir »

  1. MISSION SPATIALE SUR VENUS – CALCUL DE L’ACCELERATION DU VAISSEAU SPATIAL
    La NASA projette d’installer des ballons dirigeables sur Vénus, dans un futur à moyen terme, il faudra construire un Vaisseau Spatial pour transporter les hommes et les ballons.
    Considérons que le trajet supposé rectiligne entre la Terre et Vénus se décompose en 2 demi trajets de 21.250.000 km. Durant le premier le Vaisseau Spatial sera en Accélération Constante et durant le second en Décélération Constante.
    GAMMA(A) est l’Accélération du Vaisseau Spatial
    GAMMA(D) est la Décélération du Vaisseau Spatial
    D = 21.250.000.000 m
    Calcul de l’Accélération GAMMA(A) :
    GAMMA(A) = (Delta V)/(Delta T) c’est l’Accélération du Vaisseau Spatial
    Delta V = V(1) – V(0) avec V(0) = 30 km/s la vitesse initiale et V(1) = 500 000 km/h soit 5 fois la Vitesse Initiale V(0).
    V(1) – V(0) = (500.000.000 – 108.000.000)/3600 m/s soit 108888 m/s
    Delta T = T(1) – T(0) avec T(0) = 0 donc T(1) = 3 X 31 X 24 X 3600 secondes, on prend comme hypothèse : les 42.500.000 km sont parcourus en 6 mois.
    GAMMA(A) = 108888/(3 X 31 X 24 X 3600) = 0,0136 m/s² ce qui est trop faible, remplaçons les 3 mois par 1 mois et on obtient :
    GAMMA(A) = 108888/(1 X 31 X 24 X 3600) = 0,0407 m/s² pour rappel G l’accélération de la pesanteur terrestre = 9,81 m/s²
    Si on remplace les 1 mois par 15 jours alors GAMMA(A) = 0.0813m/s², soit 1/120ème de l’Accélération de la Pesanteur Terrestre..
    En phase Décélération GAMMA(D) = – GAMMA(A)
    Calcul du trajet le plus économique du point de vue du carburant, ça sera indéniablement le plus long du point de vue du temps (T) : Si V(1) = V(0) = 30 km/s = Constante tout le long du trajet, dans ce cas précis le consommation du carburant sera nulle en dehors du carburant nécessaire pour assurer la poussée des réacteurs pour échapper à l’Attraction Terrestre et pour assurer la poussée des rétrofusées pour décélérer le Vaisseau Spatial pour qu’il soit en orbite géostationnaire autour de Vénus à une distance à calculer par les Scientifiques et les Ingénieurs responsables du Projet.
    Pourquoi la Vitesse Initiale V(0) est égale à 30 km/s ? (Vitesse Orbitale)
    V(0) est engendrée par la rotation de la Terre autour du Soleil, cad V(0) est la Vitesse Tangentielle du Centre de Gravité de la Terre par rapport au Centre d’Inertie du Soleil. Pour effectuer les calculs avec un maximum de précision, ceux-ci seront fait dans un REPERE HELIOCENTRIQUE ayant pour point d’origine le Centre d’Inertie ou de Gravité du Soleil et ses 3 axes orthogonaux dirigés vers 3 étoiles fixes de l’Univers (étoiles situées dans des galaxies très éloignées de la VOIE LACTEE).
    Ce sont l’Accélération et la Décélération du Vaisseau Spatial qui génèrent la consommation en carburant, des Réacteurs Nucléaires à Fusion seront nécessaires pour équiper le Vaisseau Spatial et assurer la liaison Terre – Vénus en un minimum de temps Delta(T).
    Selon l’Accélération du Vaisseau Spatial choisie (0 ou 0.0136 ou 0.0407 ou 0.0813 m/s²), la Trajectoire sera différente et la distance parcourue entre la Terre et Mars sera différente de 42.500.000 km, il y aura lieu de recalculer le temps T(C) (temps corrigé) par rapport à l’Accélération retenue , Ainsi Delta(T) sera égale à T(C)..

    Alain Mocchetti
    Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
    Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
    UFR Sciences de Metz
    alainmocchetti@sfr.fr
    alainmocchetti@gmail.com
    @AlainMocchetti

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *