Terraformer Titan

Avec une taille à peine supérieure à celle de la Lune, Titan est le deuxième plus grand satellite du système solaire et le plus grand de Saturne.
La sonde Huygens s’est posée à sa surface le 14 janvier 2005. Elle a permis de prendre des photos exceptionnelles et de commencer à percer ses secrets. Lire la suite

Peut-on terraformer la lune et dans quel but ?

De nombreux curieux cherchent à savoir s’il serait possible un jour de terraformer notre satellite naturel. Après tout il n’est pas du tout bête de se poser la question : bonne distance au soleil, proximité par rapport à la terre (donc durée du voyage courte). Mais si la Lune est propice à la vie pourquoi ne s’est-elle pas développée puis épanouis comme sur terre, d’autant plus que ces deux corps possèdent des compositions chimiques très semblables ? Lire la suite

Des séjours sur la Lune bientot disponibles !

Des anciens hauts responsables de la Nasa se sont associés pour créer une société, baptisée Golden Spike Compagny, qui devrait pour la première fois proposer des vols à destination de notre satellite naturel. C’est la première entreprise qui prévoit d’offrir des expéditions d’exploration sur la surface de la Lune et ce d’ici la fin de la décennie.
Le PDG de la société s’appelle Alan Stern, c’est un ex-directeur adjoint de la NASA et le président du conseil d’administration est Gerry Griffin. Ce dernier fut directeur des vols durant le programme Apollo et patron du centre spatial Johnson à Houston. Lire la suite

Europe, une lune de de Jupiter qui suscite l’intérêt de nombreux scientifiques

Quand vous observez Jupiter à la lunette astronomique, vous pouvez voir quatre petits points lumineux autour. Europe est le deuxième plus proche.
Ce satellite naturel, à peine plus petit que la lune, possède une couche de glace épaisse d’environ une centaine de kilomètres. Il y aurait au moins autant d’eau que sur Terre. De sa proximité avec Jupiter, Europe subit d’importantes forces de marée. Lire la suite

Triton, plus grande lune de Neptune

Triton est le plus gros des 13 satellites naturels de la planète Neptune. Il fut découvert en 1846 par l’astronome britannique William Lassell, 17 jours après la découverte de sa planète mère.

Son diamètre est d’environ 2 700 km, ce qui en fait le septième satellite naturel du système solaire après Europe. C’est le seul gros satellite connu du système solaire orbitant dans le sens rétrograde, c’est-à-dire inverse au sens de rotation de sa planète, ce qui en fait un cas unique parmi les satellites majeurs du système solaire ; tous les autres satellites de Neptune sont de petits corps irréguliers de quelques centaines de kilomètres dans leur plus grande longueur. Lire la suite

Aller sur Europe et explorer son océan pour trouver d’éventuelles formes de vie

A la surface d’Europe, il fait en moyenne -150°C, soient des conditions hostiles à toute forme de vie. Mais à environ 100 km du sol se trouve probablement un océan d’eau liquide ; une eau maintenue liquide grâce à la chaleur engendrée par la force des marais (sous l’effet de cette force cette lune se comprime de quelques mètres, c’est ce qui produit la chaleur). Lire la suite

Les satellites naturels de Jupiter

Avec aujourd’hui 66 satellites répertoriés, Jupiter est la planète du système solaire possédant le plus de lunes. Certaines se sont formées en même temps que la planète et d’autres sont des astéroïdes ayant été capturés. Toutes ces lunes, suivant leur rayon orbital, leur inclinaison, leur excentricité, leur sens de révolution (prograde ou rétrograde) peuvent être rassemblées en plusieurs groupes: Lire la suite

La terraformation de la Lune

Par rapport aux terraformations de Mars et de Vénus, celle de la Lune présente deux avantages intéressants et liés : notre satellite naturel se situe prés de la Terre (Sa proximité permettrait une terraformation plus rapide) et est donc dans la zone habitable du système solaire.

Pour rappel la surface disponible sur la lune représente environ le cinquantième de celle de la terre. Lire la suite

Ganymède, plus grande lune du système solaire

Ce satellite est la troisième lune galiléenne. Si vous observez Jupiter à l’aide d’un télescope, c’est le deuxième point lumineux partant de la planète.

Ganymède est en résonance orbitale 1:2 et 1:4 avec respectivement Europe et Io.

Avec un diamètre de 5268 km, cette lune est 8% plus large que la planète Mercure mais possède seulement 45% de sa masse du fait de sa faible densité, indicatrice d’une composition interne comportant une forte proportion de glace d’eau plutôt que de roche. Lire la suite

Callisto, lune la plus éloignée de Jupiter

Callisto est le deuxième plus grand satellite de Jupiter et le troisième plus grand du système solaire. Il a été découvert en 1610 par Galilée.

Distante d’environ 1900 000 kilomètres, cette lune est trop éloignée de sa planète pour être en résonance orbitale avec les trois autres lunes galiléennes et subir les forces des marées.

L’irradiation par les particules chargées issues de la magnétosphère de Jupiter est faible (300 moins qu’à la surface d’Europe). Lire la suite