Voyager très loin de là

voyage-spatialSi pour une raison ou une autre, notre planète devenait inhabitable, où pourrions-nous aller ?
Parmi les nombreuses planètes peuplant la Voie Lactée, plusieurs sans doute seraient susceptibles de nous héberger. Malheureusement elles sont inaccessibles. Situées probablement à au moins plusieurs dizaines d’années-lumière, il serait impossible d’y arriver à l’échelle d’une vie humaine, même en se rapprochant de la vitesse de la lumière. Lire la suite

Partir très loin d’ici : une bonne façon de prendre du recul par rapport à tout !

monde-habitéeVous vous retrouvez perdu dans un autre monde habité à l’autre bout de la galaxie et vous avez perdu tout repère géographique et temporel. Vous réalisez que tous ce que vous avez vécu n’est rien du tout par rapport à l’étrangeté de ce nouveau monde. Notre façon de vivre, de survivre, de concevoir les choses, la culture que nous avons vécu ne sont représentatives de rien d’autre que de quelque chose d’insignifiant, d’éphémère et qui n’existe plus ! C’est une nouvelle vie qui commence !

Autrement dit, si vous intégrez une nouvelle civilisation, vous devrez l’accepter, vous y adapter et vous attendre à des differences qui dépassent l’entendement.

Quelques conseils pour un séjour sur un autre monde habité

planète-lointaine1Ceci étant une éventualité plus qu’hypothétique, nous sommes dans l’univers de la science-fiction. Mais supposons quand même que cela arrive. Pensez-vous préparer ce séjour comme dans n’importe quel endroit sur Terre. Bien sûr nous partons du principe que l’air est aussi respirable que sur terre.

Tous ce que nous ne savons pas ce sont les formes de vie. Ici nous sommes complétement dans le flou et n’importe quoi peut arriver.
Nous ne connaissons absolument rien des formes de vie, donc nous devons être vigilants sur n’importe quelle découverte. De nombreux dangers sont à prévoir.

Nous sommes à des milliers d’années lumières d’ici, dans un monde étranger, une scène s’apparentant à des films de science-fiction. Une lune d’une géante gazeuse ; vous avez perdu tout votre repère spatial et temporel. Vous êtes bloqués irréversiblement, que vous ne savez plus quand vous êtes
La terre est tellement loin et inaccessible que ce qu’il s’y passe n’a plus d’importance que dans un autre coin de l’univers. Puisque vous ne la reverrez jamais. Vous êtes comme dans une autre dimension.
L’environnement, vous métamorphose, vous fait renaitre, vous devenez complètement une autre personne, vous devant vous séparer de vos habitudes terriennes ; vous pouvez dire adieu à votre famille, à vos amis, adieu à la terre, adieu au système solaire. Ce que vous avez appris à l’école (français, langues étrangères, histoire, géographie, éducation physique) ne vous sert plus à rien. Seul les mathématiques et la science physique sont restées avec vous, car ces sciences sont valables dans tout notre univers.
Et celle-ci vous aideront à vous repérer sur l’astre (valeur de la gravité, position des étoiles.
Ici somme sommes sur une lune à des milliers d’années lumières et le soleil se lève et se couche toute les 10 heures. La gravité est deux fois plus faible que sur terre. Il y a des océans liquides avec des formes de vie trop bizarres, tout vous surprend.
Pour assurer votre survie, vous allez devoir affronter d’innombrables dangers entre les potentiels prédateurs et les nombreuses incertitudes sur la comestibilité des formes de vie peuplant la planète.
D’autant plus qu’il faut vous acclimater avec l’environnement (taux d’oxygène dans l’air, gravité différentes donc risque pour la santé, corps non immunisé contre d’éventuelles bactéries…)
Votre espérance de vie ne semble guère longue, mais durant le temps qu’il vous reste à vivre, vous allez vivre des aventures incroyables. Tous les jours, vous allez apprendre et découvrir, comme un vrai enfant, car ici vous êtes dans un monde totalement nouveau.

 

Voyager à 30 km du sol pour observer la terre

Petit à petit le tourisme spatial se développe et sous différentes formes. Et pour preuve, une entreprise américaine, World View, a fait part de son intention, dès 2016 d’envoyer des passagers à 30 km dans les airs à l’aide d’une capsule attachée à un ballon, montant jusqu’à la stratosphère, et offrant à ses passagers une vue digne de la Station spatiale internationale (ISS).
Cette balade coutera 75.000 dollars (55.000 euros). Lire la suite

La gravité terrestre, principale entrave au développement du tourisme spatial

Avez-vous les moyens de voyager dans l’espace? Avec notre technologie actuelle, expédier un objet de quelques kilos dans l’espace revient environ à quelque dizaines de milliers d’euros. Inutile alors de parler du prix d’un engin pouvant transporter des passagers à bord…

Un corps, quelle que soit sa masse, est soumis sur notre planète au champ de gravitation qui a tendance à le retenir. Afin qu’il puisse être extrait de ce champ, il faut lui fournir une certaine quantité d’énergie (Comme pour l’électron d’un atome). Et c’est ce qui coute le plus cher. Lire la suite

Quelle est la vie en apesanteur?

Sur terre, nos muscles résistent en permanence à la gravité (cette résistance contribuant à une partie de notre métabolisme). Mais en l’absence de celle-ci, ils ont tendance à s’affaiblir, de même que les os. C’est pourquoi les spationautes font environ deux heures de sport par jours afin de pouvoir rester debout lorsqu’ils retrouvent la gravité normale. Lire la suite

Le tourisme spatial, une industrie en émergence

De 2001 à 2009, sept touristes ont effectué des séjours dans l’espace de 8 à 12 jours pour des sommes comprises entre 20 et 35 millions de dollars.

Aujourd’hui, il existe aujourd’hui deux formes de tourisme spatial :

-Le séjour en orbite dans la station spatiale internationale, située à 400 km, elle nécessite un très long entraînement. C’est le vol que les sept touristes ont choisi. Lire la suite

Faire du tourisme sur une autre planète

Ici, nous sommes dans le domaine de la science fiction, pour le temps qu’il nous reste à vivre. Mais supposons que dans un futur assez lointain on découvre une planète avec des températures similaires à celles de la Terre, de l’oxygène, de l’eau… Bref des conditions essentielles à la survie d’organismes terrestres; si on a la technologie pour y aller, il serait tout à fait envisageable d’y faire du tourisme.

Cependant, pourrions-nous à long terme nous adapter à certains nouveaux facteurs tels que la valeur de la pesanteur et la durée du jour? Lire la suite