La gravité minimale pour garder l’équilibre

equilibreSi on se trouvait dans un environnement avec une gravité plus importante que sur Terre, il serait plus difficile de conserver l’équilibre étant donné qu’on serait plus lourd et qu’on aurait probablement plus le vertige. Inversement, étant plus léger sous un champ de gravité moins important, il devrait être plus facile de ne pas tomber par terre…Mais ce n’est pas toujours le cas. Lire la suite

Un tunnel pour traverser la Terre et nous permettre de voyager plus rapidement

Actuellement pour voyager de Paris à Sydney, par exemple, il faut environ 17 heures de trajet en avion, sans compter le temps des escales, ce qui représente une attente assez longue et parfois pénible, avant d’arriver à destination.

Or dans une sphère, la ligne parcourant la distance la plus courte en deux points donnés, traverse celle-ci. En creusant un tunnel pour arriver de l’autre côté de la planète, on aurait la possibilité de créer un moyen de raccourcir radicalement les durées de voyage entre les destinations les plus éloignées.
Comment se déroulerai un voyage à travers la Terre ? Lire la suite

Vivre dans l’espace nuirait à la santé

Ce que des recherches avaient déjà mis en évidence plusieurs fois a une nouvelle fois été confirmé par une étude récente et plus approfondie.
Le facteur le plus important est évidement l’absence de gravité ; vivre dans l’espace comme le font les occupants de la Station spatiale internationale (ISS) a tendance non seulement à réduire la densité osseuse, atrophier les muscles, mais aussi à affaiblir le système immunitaire et diminuer la capacité du corps à éliminer des cellules cancéreuses ou défectueuses. De plus la régénérescence des vaisseaux sanguins est altérée et les gènes impliqués dans l’arthrite et la croissance des tumeurs sont activités. Lire la suite

Quelle est la vie en apesanteur?

Sur terre, nos muscles résistent en permanence à la gravité (cette résistance contribuant à une partie de notre métabolisme). Mais en l’absence de celle-ci, ils ont tendance à s’affaiblir, de même que les os. C’est pourquoi les spationautes font environ deux heures de sport par jours afin de pouvoir rester debout lorsqu’ils retrouvent la gravité normale. Lire la suite