Les émissions infrarouges, une source d’énergie renouvelable bientôt exploitable

Des physiciens de l’école de Harvard de l’ingénierie et des sciences appliquées (SEAS ) aux Etats-Unis, envisagent un dispositif qui récolte l’énergie des émissions infrarouges de la Terre dans l’espace.

Il s’agit ici de l’utilisation de la physique à l’échelle nanométrique pour une application entièrement nouvelle.

L’équipe de recherche proposent quelque chose ressemblant à un panneau solaire photovoltaïque, mais qui au lieu de capter la lumière visible, produit de l’énergie électrique en captant la lumière infrarouge.

« Même si la puissance est encore faible, c’est déjà encourageant de parvenir à en produire de cette façon » estiment les chercheurs.

Le dispositif, actuellement en phase d’expérimentation, pourrait être couplé avec une cellule solaire, afin d’obtenir une puissance supplémentaire pendant la nuit. Lire la suite