Nouvelles conditions pour la présence de vie extra-terrestres: les effets de marées peuvent modifier le concept de la zone habitable

Les marées peuvent rendre les soi-disant zones habitables autour d’étoiles de faibles masse (comparée à notre soleil) inhabitables. Ceci est le résultat d’une étude publiée par une équipe d’astronautes menée pas René Heller de l’Institut Astrophysique de Postdam(AIP); l’existence des exoplanètes est connue depuis 1995. En cherchant la vie ailleurs que sur terre, les scientifiques considèrent de prés ces planètes situées dans les zones habitables, planètes orbitant autour de leur soleil à une distance permettant la présence d’eau liquide, l’eau liquide étant supposée être un ingrédient essentiel pour la vie. Lire la suite