Connaitre l’histoire climatique de la planète rouge grâce à une météorite

Black BeautyAujourd’hui Mars est une planète froide et sèche, mais autrefois elle fut chaude et humide. Pour pouvoir apporter un élément de réponse à la question de la vie passée sur cet astre, ce que nous cherchons surtout à savoir c’est depuis combien de temps Mars est tel qu’il est aujourd’hui. Lire la suite

Qu’est ce qui vaut plus que l’or?

météorite-or-spatialLe saviez-vous ? Les fragments de météorites extra-terrestres peuvent se vendre très cher.
Pour gagner de l’argent on peut investir dans l’immobilier ou dans l’or, mais il est aussi possible de placer son argent dans ce type de matière. Les fragments de météorites martiennes sont estimés à plus de 10 fois le prix de l’or. Pour un gramme, il faut compter autour de 400 euros ! Il y a un peu plus de deux ans, des fragments martiens sont tombés au Maroc. Lire la suite

L’étude de certaines météorites pourrait révéler la présence éventuelle de vie (présente ou passée) sur Mars

Dans le but de déterminer si la vie a à un moment donné été présente sur Mars, une équipe de scientifiques, dont un professeur de l’Université d’État du Michigan, a examiné une météorite qui s’est formée sur la planète rouge, il y a plus d’un milliard d’années.
Bien que le travail de cette équipe n’est pas résolue le mystère, on suppose que des recherches avec du matériel plus sophistiqué dans le futur, permettront de répondre à la question. Il s’agira de faire des travaux plus approfondis. Lire la suite

La vie telle que nous la connaissons, est-elle d’origine extra-terrestre ?

Les molécules de la vie sont-elles tombées du ciel avec les météorites ? Chaque année la terre reçoit plusieurs dizaines de milliers de tonnes de matériaux extra-terrestres. Toutes ces météorites ne sont pas des blocs de plusieurs kilos, mais la plupart sont des microparticules de quelques centaines de microns qui arrivent pratiquement intactes au sol.
Elles représentent à elles seules 20 000 tonnes et l’on estime que, sur la terre primitive, le flux devait être beaucoup plus intense (peut-etre 1000 fois plus). Certain de ces météorites, les chondrites carbonées contiennent jusqu’à 5% de carbone, notamment sous forme de composé organique. Parmi ces composés on a pu identifier des acides aminés, des bases azotées et prouver que leur présence n’est pas la conséquence d’une contamination d’origine terrestre. Lire la suite