Triton, plus grande lune de Neptune

Triton est le plus gros des 13 satellites naturels de la planète Neptune. Il fut découvert en 1846 par l’astronome britannique William Lassell, 17 jours après la découverte de sa planète mère.

Son diamètre est d’environ 2 700 km, ce qui en fait le septième satellite naturel du système solaire après Europe. C’est le seul gros satellite connu du système solaire orbitant dans le sens rétrograde, c’est-à-dire inverse au sens de rotation de sa planète, ce qui en fait un cas unique parmi les satellites majeurs du système solaire ; tous les autres satellites de Neptune sont de petits corps irréguliers de quelques centaines de kilomètres dans leur plus grande longueur. Lire la suite

Ganymède, plus grande lune du système solaire

Ce satellite est la troisième lune galiléenne. Si vous observez Jupiter à l’aide d’un télescope, c’est le deuxième point lumineux partant de la planète.

Ganymède est en résonance orbitale 1:2 et 1:4 avec respectivement Europe et Io.

Avec un diamètre de 5268 km, cette lune est 8% plus large que la planète Mercure mais possède seulement 45% de sa masse du fait de sa faible densité, indicatrice d’une composition interne comportant une forte proportion de glace d’eau plutôt que de roche. Lire la suite

Callisto, lune la plus éloignée de Jupiter

Callisto est le deuxième plus grand satellite de Jupiter et le troisième plus grand du système solaire. Il a été découvert en 1610 par Galilée.

Distante d’environ 1900 000 kilomètres, cette lune est trop éloignée de sa planète pour être en résonance orbitale avec les trois autres lunes galiléennes et subir les forces des marées.

L’irradiation par les particules chargées issues de la magnétosphère de Jupiter est faible (300 moins qu’à la surface d’Europe). Lire la suite

A la découverte de la Lune, notre unique satellite naturel

Âgée d’environ 4.5 milliards d’années, la Lune, cinquième plus grand satellite du système solaire, est situé à une distance de 384 402 km de la Terre. Cela représente un peu plus de la distance parcourue par la lumière en une seconde.

Son diamètre est de 3 474 km et sa superficie est de 37 871 220,85 km2 soit le cinquantième de celle de notre planète.

La valeur de la pesanteur est de 1.6, ce qui veut dire que l’on est six fois plus léger et que l’on saute six fois plus haut que sur Terre. Une sensation que nous aimerions bien tester. A noter qu’on ne marche pas sur la Lune, le verbe »sautiller » est plus approprié..

A la surface, on a des températures extrêmes: elles varient de -233°C à 123°C.
La température moyenne est estimée à -77°C. Cette valeur très basse et ces écarts importants s’expliquent par la quasi absence d’atmosphère. Une atmosphère lunaire permettrait par sa pression et son effet de serre, d’augmenter les températures et de réduire ses écarts grâce aux échanges thermiques. Lire la suite