Faut-il investir dans une maison de vacances : avantages et inconvénients ?

Il est important de déterminer la rentabilité de la location saisonnière quand on cherche à mettre en location un chalet à la montagne, une maison de campagne, un appartement en bord de mer ou un studio en grande ville. Si nombreux sont aujourd’hui les propriétaires qui se lancent dans ce type d’investissement locatif, c’est parce qu’il présente autant d’avantages. Il n’est pas aussi dépourvu d’inconvénients. Découvrez quels sont les avantages et les inconvénients d’investir dans une maison de vacances ou dans une résidence de tourisme.

Qu’est-ce qu’une maison de vacances ?

Il s’agit d’un établissement qui propose des solutions d’hébergement et des nécessaires pour la restauration à des vacanciers durant leur séjour. La maison de vacances peut être une chambre, un appartement ou encore des gîtes… Elle se trouve dans la majorité des cas dans une zone touristique, en bord de mer, à la campagne ou à la montagne. Elle est louée en meublé avec tous les équipements indispensables afin que les vacanciers puissent profiter convenablement de leur séjour. Le fait d’investir dans une maison de vacances présente des avantages et des inconvénients.

A lire également : Les meilleurs hébergements pour les passionnés de sports de montagne et de mer

Pourquoi investir dans une maison de vacances ?

La rentabilité de la location saisonnière est l’une des raisons qui poussent les propriétaires à se lancer dans ce type d’investissement immobilier. Mais ce n’est pas tout !

Un investissement rentable

La location saisonnière est la solution si vous cherchez une solution pour le remboursement de votre prêt immobilier et le paiement de vos charges. En effet, la rentabilité que celle-ci présente dépasse largement celle d’un investissement locatif classique. Elle vous permet de bénéficier d’une rentabilité allant de 4 % à 10 %. Celle-ci dépend de divers paramètres, comme l’emplacement du bien ou le dispositif de défiscalisation choisi … Ainsi, la maison de vacances vous permet de générer des revenus complémentaires et d’optimiser votre condition de vie.

A découvrir également : Comment choisir un panneau signalétique extérieur pour hôtel ?

Éligibilité au statut LMNP

Pour maximiser la rentabilité de votre maison de vacances mise en location saisonnière, vous avez la possibilité de choisir le statut de Loueur Meublé Non Professionnel. Avec celui-ci, l’impôt appliqué à vos revenus locatifs est réduit à hauteur de 50 % si leur montant n’excède pas 23 000 € en une année.

Tranquillité d’esprit

Si le bien à louer se trouve loin de votre résidence principale, vous pouvez faire appel à un exploitant pour réaliser la gestion locative. Cette solution vous garantit tranquillité d’esprit et sérénité dans la mesure où vous n’avez plus à gérer vous-même votre maison de vacances. L’exploitant se charge de la recherche des locataires, du recouvrement des loyers, de la réalisation des opérations administratives liées à la location, du paiement des charges, etc.

Puisque vous n’avez plus à réaliser les tâches liées à la gestion courante de votre résidence de tourisme, vous gagnez ainsi de temps. Vous pouvez vous adonner à vos préoccupations quotidiennes ou à votre métier.

Un emplacement agréable

Votre location saisonnière attire des vacanciers dans la mesure où elle se trouve dans de magnifiques endroits. Ainsi, en pleine saison, elle sera remplie de vacanciers. Hors saison, elle peut s’ouvrir aux touristes de passage et à toute personne cherchant dans la région un hébergement temporaire.

Quels sont les inconvénients de la maison de vacances ?

L’investissement dans la maison de vacances présente également quelques inconvénients, et ce, comparé aux autres types d’investissement locatif.

La restitution de la TVA

Pour les propriétaires qui n’effectuent pas leur avance de la TVA, ils peuvent être soumis à une durée de détention de 20ans. Dans le cas où ils choisissent de revendre son bien avant ce délai, ils doivent restituer la TVA à l’administration fiscale au prorata de la durée de détention.

La non-éligibilité au dispositif Censi-Bouvard

Le dispositif de défiscalisation Censi-Bouvard n’est plus applicable aux résidences de vacances depuis 2017. Cela signifie que vous n’êtes plus en mesure de profiter d’un abattement fiscal de 11 % proportionnel à votre investissement. Quant aux résidences dédiées aux étudiants, aux personnes âgées ou en situation de handicap, elles ne sont plus éligibles depuis le 31 décembre 2021.

Taxe foncière à la charge du propriétaire

En tant que propriétaire de la maison de vacances mise en location, vous êtes soumis à la taxe foncière. Le montant de celle-ci est élevé pour certains biens, comme les logements situés en bord de mer.

Enfin, le prix d’acquisition d’une maison de vacances est souvent plus onéreux par rapport à celui d’un logement individuel. Ainsi, le retour sur investissement peut prendre plus de temps.

Comment choisir sa maison de vacances : critères à prendre en compte

Choisir sa maison de vacances n’est pas une tâche facile. Il y a plusieurs critères à prendre en compte pour bien choisir son investissement locatif. Voici quelques éléments qui peuvent vous aider dans votre décision.

L’emplacement est l’un des principaux facteurs à considérer lorsqu’il s’agit d’une maison de vacances. Pensez à bien choisir les endroits où vous souhaitez acheter votre propriété, en fonction de l’environnement et du climat local. Les régions côtières sont souvent appréciées pour leur proximité avec la plage et les activités nautiques, tandis que les zones montagneuses offrent des opportunités pour les sports d’hiver.

Il existe plusieurs types de maisons que vous pouvez acheter : villas, appartements, chalets… Tout dépendra du rendement que vous recherchez ainsi que de vos préférences pour le marché immobilier local. Les caractéristiques spécifiques telles qu’un grand jardin ou une piscine peuvent augmenter la valeur locative, tandis qu’un petit studio peut être idéal pour les voyageurs célibataires ou les couples sans enfant.

Vos objectifs financiers

Vos objectifs financiers doivent aussi être pris en compte lors du choix d’une maison de vacances mise en location. Si votre principale motivation est le retour sur investissement élevé, il peut être judicieux de privilégier les zones touristiques animées et de choisir une propriété avec des caractéristiques attractives pour les voyageurs. Si vous cherchez simplement à avoir un pied-à-terre, pensez bien à la propriété que vous achetez.

Comment rentabiliser sa maison de vacances : astuces et conseils

Investir dans une maison de vacances peut être un excellent choix pour votre portefeuille. Il faut réfléchir à comment rentabiliser sa propriété afin d’obtenir le meilleur retour sur investissement possible. Voici quelques astuces et conseils qui peuvent vous aider.

Mettre en place une stratégie de location

Il existe plusieurs options pour la location d’une maison de vacances : louer directement aux voyageurs via des sites comme Airbnb, ou passer par une agence immobilière spécialisée dans les locations saisonnières. Il faut créer une bonne communication avec les clients, en leur fournissant toutes les informations nécessaires avant l’arrivée et en étant disponible pour répondre à toute question ou préoccupation qu’ils peuvent avoir. N’hésitez pas à mettre en place des petits extras tels que des guides touristiques locaux pour rendre leur séjour encore plus agréable.

Investir dans une maison de vacances peut être un bon choix financier si vous êtes prêt à y consacrer du temps et des efforts. En suivant ces astuces et conseils, vous pouvez maximiser le rendement de votre investissement immobilier tout en offrant une expérience mémorable aux voyageurs qui y logent.

ARTICLES LIÉS