Exploration pittoresque de la carte de la Côte de Granit Rose : secrets et merveilles cachées

Exploration pittoresque de la carte de la Côte de Granit Rose : secrets et merveilles cachées

Des rochers aux formes capricieuses, résultat de 300 millions d’années de travail de Dame Nature. Des noms évocateurs qui les accompagnent depuis que l’homme s’est efforcé de donner un sens à ces formes. Une couleur particulière et romantique, le rose, qui contraste avec le bleu intense de la Manche.

Les marées, qui ont le pouvoir de changer complètement le paysage en quelques heures. Une faune et une flore uniques en France. Tout cela, c’est la Côte de granit rose de Bretagne.

A lire aussi : Les plus beaux trésors architecturaux du monde : Top des édifices exceptionnels

D’où vient l’appellation côte de granit rose ?

La réponse à cette question est assez simple et logique, parce que les roches de cette partie de la côte bretonne sont principalement constituées de granit rose.

Un rose qui, selon la zone, la luminosité et l’heure de la journée ; les couchers de soleil, avec leurs tons orangés, aident toujours – est plus ou moins évident et plus ou moins beau. Parfois, ils sont plus grisâtres ou brunâtres… mais oui, ils sont vraiment roses !

A lire aussi : Les itinéraires aériens les plus populaires en Italie

Tout d’abord, faisons connaissance avec l’endroit où nous nous trouvons. Le granit rose est situé sur la côte nord de la Bretagne, dans le département des Côtes-d’Armor.

Du côté français de la Manche, en quelque sorte. Il n’y a pas de grandes villes dans les environs : la « grande » ville la plus proche – d’environ 20 000 habitants – est Lannion, à environ 170 km de Rennes.

Du rose au gris

Celui-ci a la forme d’un requin, celui-là d’un lapin. Plus loin, une tortue et une sorcière… En effet, sur la côte de granit rose, on peut s’amuser à personnifier les silhouettes magiques des rochers qui bordent le sentier côtier. Leur couleur ?

Exploration pittoresque de la carte de la Côte de Granit Rose : secrets et merveilles cachées

Le rose, bien sûr, un beau rose cuivré éclatant. De Bréhat à Trébeurden, la côte de granit rose dessine d’incroyables courbes devant un amas d’îles et d’îlots, au détour de criques de sable fin abritées par de grands pins.

À Port-Blanc et Plougrescant, le paysage change au rythme des marées. Le granit rose de la côte devient gris à l’intérieur des terres, le long des estuaires du Trieux et du Jaudy.

Les oiseaux apprécient ce spectacle insolite et peuplent la Réserve Naturelle des Sept Îles au large de Perros-Guirec pour former l’une des plus grandes colonies d’oiseaux marins, notamment de macareux moines, de fous de Bassan et de cormorans.

La pointe de Bihit, à Trébeurden

De la Pointe de Bihit, à Trébeurden, la vue est magnifique. D’un côté, la petite île Mignonne en granit gris et la plage de Porz Mabo. De l’autre, le promontoire du Castel et l’île Milliau en granit rose et la plage de Tresmeur. Un endroit idéal pour commencer la route de la côte de granit rose avec des vues sur 10.

Le phare de Ploumanac’h et le meilleur de la côte de granit rose : le sentier des douaniers

Cet itinéraire est le sentier des douaniers. On l’appelle ainsi car c’est ici que les douaniers venaient chercher les contrebandiers au début du 20e siècle. C’est là que vous découvrez la raison de l’appellation du « granit rose ».

Les rochers de granit sont d’un rose presque intense. Vous pouvez passer du brouillard le matin à la brûlure en milieu de journée ! Et que dire de la forme des rochers ? Il a une « tête de mort » par ci, la « coquille Saint-Jacques », les « amoureux », la « bouteille renversée », un autre « chapeau de Napoléon » et même une « sorcière » par là.

ARTICLES LIÉS