Voyage au Canada : quel visa choisir pour un voyage touristique ?

Le Canada est un pays d’Amérique du Nord connu pour être une authentique plateforme touristique. Ses paysages exceptionnels, ses parcs naturels, ses lieux de loisirs, ses restaurants et hôtels de luxe donneront à votre séjour touristique une saveur unique. L’entrée dans ce pays est néanmoins soumise à la présentation d’un visa. Quel visa choisir pour un voyage touristique ? Nous vous disons tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Quelle est la place du visa dans un voyage touristique au Canada ?


Le visa représente une autorisation d’entrée au Canada préalable à un séjour ou un transit sur le sol canadien, pendant une durée de temps bien définie. En effet, les lois de l’immigration définissent pour chaque pays sa politique en termes d’entrée de ressortissants étrangers sur son territoire. On peut voyager au Canada pour plusieurs raisons telles que les affaires, les études, l’emploi, le tourisme, un transit ou une visite familiale. Peu importe donc cette raison, vous aurez besoin d’un visa.  

A lire en complément : Quels pays ont besoin d'un visa pour la Turquie ?

Pour un voyage touristique en particulier, le quitus d’entrée peut prendre plusieurs formes, chacune soumise à des conditions particulières selon le pays d’origine ou le statut du voyageur.

Le visa pour ressortissants des pays de l’UE et des États-Unis

Le visa dont vous avez besoin pour votre projet tourisme Canada dépendra essentiellement de votre nationalité et du moyen de transport que vous exploiterez pour entrer dans le pays (avion, bateau, train ou voiture). Ainsi, il est important de savoir que les ressortissants des pays de l’Union européenne, ainsi que du Japon, du Mexique et de près de 29 autres pays sont dispensés d’obtenir ce visa classique tamponné sur le passeport également appelé visa visiteur. Ces ressortissants sus-indiqués ont plutôt besoin d’une autorisation de voyage électronique (AVE ou ETA en anglais).

A lire en complément : Pourquoi acheter un camping-car ?

L’AVE est un document électronique lié au numéro du passeport, qui permet à ces ressortissants d’entrer au Canada pour des séjours de 06 mois au maximum. Ce document que l’on obtient rapidement en ligne, dans un délai de quelques heures à quelques jours auprès du gouvernement canadien, a une durée de validité de 5 ans. Par ailleurs, vous pouvez effectuer autant de fois que vous le souhaitez de courts séjours de 06 mois maximum à chaque fois, dans la tranche de validité. Il vous suffira de veiller sur la date d’expiration de votre passeport. En effet, s’il expire avant les 5 années de l’AVE, vous devez forcement renouveler votre autorisation dès renouvellement de votre passeport.

La demande de l’AVE se fait en ligne sur le site officiel du gouvernement canadien et requiert la présentation de certains documents et justificatifs. Aujourd’hui, pour vous faciliter cette démarche et éviter toute erreur dans votre demande, il est recommandé de faire confiance à des intermédiaires reconnus pour l’obtention d’un visa Canada depuis la France. Une telle démarche vous permettra d’être certain d’un résultat positif.

Notons que la condition d’obtention d’un AVE avant l’entrée n’est obligatoire que pour un voyage par avion. Le touriste est dispensé de ce quitus, lorsqu’il voyage par d’autres voies essentiellement terrestre, maritime et ferroviaire. Plus particulièrement, les ressortissants des États-Unis et ses résidents permanents n’ont pas besoin d’un AVE. Leur passeport suffit largement pour entrer au Canada, en plus de la preuve du statut officiel pour les résidents permanents.

Le visa pour ressortissants des pays non concernés par l’AVE


Pour les ressortissants de pays non concernés par l’AVE, l’entrée sur le sol canadien, peu importe le moyen de transport utilisé, nécessitera l’obtention d’un visa visiteur, apposé dans le passeport. Ainsi, selon la durée de leur séjour touristique lequel devra être de 06 mois au maximum, ils doivent présenter ce visa au niveau des services frontaliers du Canada. Toutefois, selon leurs analyses des objectifs de voyage, les services frontaliers peuvent réduire cette marge de 06 mois pour le séjour, en veillant à le notifier dans le passeport.

La démarche pour demander ce visa doit été menée rigoureusement par vous-même auprès des centres VFS ou des ambassades du Canada, sans possibilité de recourir à un intermédiaire. Toutefois, ce visa visiteur est également exigé pour les ressortissants AVE, mais qui souhaiteraient effectuer des séjours de plus de 06 mois. Pour eux, il est donc important qu’ils définissent au préalable toutes leurs intentions de voyage et bien ficeler le projet, avant toute demande. Cela leur permettra en fait de savoir quel type de visa demander pour un séjour touristique en toute sérénité.

ARTICLES LIÉS