Voyageur itinérant dans les Balkans : la nature mise en avant

Envie d’un peu de verdure ? D’aller marcher dans la nature ? Bienvenue aux Balkans. Parmi les 13 pays appartenant à cette région, de nombreux endroits, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, offrent des panoramas époustouflants. Connaissez-vous ces parcs nationaux ? Découvrons où se ressourcer dans les grands espaces d’Europe du Sud-est à travers trois destinations : la Croatie, le Monténégro et la Roumanie. Chaussez vos chaussures de randonnée, et ouvrez grand les yeux pour apprécier les lieux.

Commençons par un peu d’histoire…

La péninsule balkanique regroupe de nombreux pays sur plus de 470 000 mètres carrés. Sept d’entre eux le sont en totalité et six sont désignés comme ‘en partie’ en raison de la géographie. Considérée comme le berceau de l’Europe, cette région, peuplée depuis l’Antiquité par les Grecs (les plus anciens), les Albanais et les Roumains, a subi de nombreux déchirements historiques. Même avant le 19e siècle, les séparations entre l’Empire ottoman et l’Empire austro-hongrois ont divisé les territoires. Certains pays ont obtenu leur indépendance en 1878 via le traité de San Stefano et d’autres ont confirmé ce statut après la Seconde Guerre mondiale. Suite à cet aparté historique, attardons-nous sur 3 pays des Balkans les plus visités pour leur biodiversité…

A lire en complément : Quelle est la meilleure saison pour visiter l'Afrique du Sud ?

La Croatie : le parc national des lacs de Plitvice

Durant votre voyage en Croatie, vous aurez l’occasion de visiter des lieux emblématiques. Parmi eux, vous retrouverez notamment le parc national des lacs de Plitvice. Ce parc est le plus ancien et le plus réputé du pays. Pour cause, il regroupe seize lacs en escalier, des plaines chatoyantes et des formations calcaires recouvertes de mousses verdoyantes. Les espaces sont occupés par plus de 120 races de volatiles, et sur terre, les ours et les lynx s’abritent à l’orée des genévriers. Quel que soit votre niveau de rando, plusieurs circuits sont accessibles afin de traverser les 295 kilomètres carrés de verdure et survoler les parcelles d’eau depuis des pontons en bois. Partant pour marcher dans le jardin d’Eden ? Alors, prévoyez de visiter la Croatie avec les conseils du Petit Futé !

Le Monténégro : le parc national de Lovcen

Le parc national de Lovcen allie nature et histoire. Vous y retrouverez, au fil de votre randonnée, un patrimoine architectural et culturel représentatif de l’histoire du Monténégro. Depuis le village de Guvna, vous pourrez explorer le massif montagneux et apercevoir plusieurs vieilles maisons, chalets typiques des bergers en été et sans oublier le mausolée de Njegos. Veillez à vous munir d’une carte des sentiers et surtout n’oubliez pas votre monnaie : une pièce de 2€ vous sera demandée pour accéder au parc.

A voir aussi : Quel est le code postal de Maurice ?

La Roumanie : le parc national de Retezat

Son nom est tiré du massif montagneux qui le dessine. En plus du mont Retezat, celui de Peleage est le culminant. En effet, parmi plus de 60 sommets dénombrés en ce lieu, il gravite jusqu’à 2 300 mètres d’altitude ! Les monts des Carpates regroupent également 80 lacs glaciaires et reste la région incontestablement la plus belle de Roumanie. Le saviez-vous ? Le parc national de Retezat existe depuis 1935 suite à l’initiative du professeur Alexandru Borza et est qualifié de réserve de biosphère par l’UNESCO depuis 1979.

ARTICLES LIÉS