Le voyage dans le temps

Le temps est un concept, qui nous sert de repère dans la vie de tous les jours, que l’être humain a développé dans le but d’appréhender le changement dans le monde. Il marque la chronologie des évènements. Le temps est irréversible dans la mesure où toute particule avance dans l’espace de manière irréversible, puisque l’univers est en expansion. Il est dans notre théorie assimilé à la quatrième dimension.

Le voyage dans le temps est un des grands thèmes de la science-fiction, au point d’être considéré comme un genre à part entière. L’idée d’aller revivre le passé ou de découvrir à l’avance le futur est un rêve humain causé par le fait que l’être humain avance dans le temps de manière permanente, mais irréversible.
Par essence, le voyage dans le temps entraîne la violation de la plupart des principes de con-servation connus (si l’on considère l’univers comme un système isolé) : masse, énergie, charge…Par exemple, imaginons que vous soyez dans une machine à remonter le temps et qu’un témoin vous observe : vous l’utilisez pour revenir dans le passé, et la seconde suivante le témoin constate que la masse constituant la machine, ainsi que ses passagers, a disparu. Et comme elle est actuellement censée être dans le passé, on en déduit qu’elle a disparu de l’uni-vers à cet instant précis, ce qui viole le principe de conservation de la masse.
Ces problèmes sont résolus dans l’hypothèse des univers parallèles. La conservation se fait à l’échelle du multivers. Et également dans le cas où il y aurait échange de matière ou d’énergie entre les deux époques.

Les différents voyages dans le temps

-S’extirper du temps pendant un certain temps, reviendrait à un voyage sans retour vers le futur, cependant il ne serait pas possible de rester sur terre, puisque qu’elle tourne autour du soleil et qu’elle est en mouvement avec notre galaxie, qui avance avec le temps. Toutefois si avec l’avancée de la science on arrive à immobiliser toutes les molécules du corps humain, alors ce voyage-là sera possible en restant sur terre. L’état de notre corps sera le même dans le futur mais il aura été soumis au temps.

-D’un autre point de vue si ce voyage ne nous plait pas du tout, il semblerai plus possible de pouvoir voyager vers le passé étant donné que celui-ci constitue une structure existante, ayant été créée par le temps contrairement au futur (mais pour cela il faudrait commencer par aller au point de l’univers où la planète était à ce moment précis !).
Mais rapprochons nous bien de la science-fiction ; si il est possible d’aller dans le passé et que l’on a la possibilité ensuite de retourner dans le présent, on se retrouve face à un paradoxe : en retournant dans le passé, il suffit de bouger une seule molécule pour que la structure entière de l’univers soit altérée ; donc quand on revient dans le présent s’agit-il du même avant qu’on l’ai quitté ou bien d’un présent alternatif crée à partir du passé ayant été modifié ? Dans ce cas on est face à plusieurs mystères, si on retourne dans le présent initial, comment aller dans le présent alternatif ? Si on est dans le présent alternatif, comment retourner dans le présent de base ?

Le voyage dans le temps, si il est possible, soulève beaucoup de mystères qui ont nourris l’imagination des réalisateurs de roman et de film de science-fiction. Dans la trilogie de « retour vers le futur », en analysant bien la chronologie des événements vous vous rendrez compte qu’il y a beaucoup de choses incohérentes, les conséquences réelles des voyages aller-retour dans le temps n’étant pas connues.

Et si on arrête le temps ?

La chronokinésie est un super-pouvoir apparaissant dans divers récits de science-fiction. Ce pouvoir consiste à modifier l’écoulement du temps lui-même, en l’accélérant, le ralentissant ou même en l’arrêtant.
Dans certain film comme Top chrono, on se rend bien compte qu’une utilisation malveillante de ce pouvoir, comme la machine à voyager dans le temps serai dangereuse pour l’humanité (Que feriez-vous si vous aviez le pouvoir d’arrêter le temps ?).
Pour cela il faudrait immobiliser toute les molécules de notre univers, mais si on suppose que cela est possible, pouvons-nous alors le faire redémarrer et donc de ne pas se retrouver coincer à jamais au même instant?

Connaissez-vous le temps de Planck ? Il s’agit de la plus petite durée qui puisse exister (de l’ordre de 10 puissance-44 !), pendant ce petit laps de temps tout l’univers reste immobile. Ce temps-là fait partie membre des lois physiques de notre univers. Pour pouvoir arrêter le temps il faudrait donc en théorie contrôler et modifier cette valeur, ce qui viole une fois de plus les lois physiques de notre univers. Si vous réussissiez à faire passer cette valeur à plusieurs jours (sauf vous) on pourra dire alors que vous avez arrêté le temps pendant ce long moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *