Les meilleurs pays pour apprendre l’anglais en 2023

Partir à l’étranger est le meilleur moyen d’apprendre une langue. L’anglais ne déroge pas à la règle : de plus en plus de personnes partent dans des pays anglophones pour apprendre la langue de Shakespeare. Mais les possibilités sont nombreuses : alors quels sont les meilleurs pays pour apprendre l’anglais autour du globe ?

Apprendre l’anglais en Europe

Les pays anglophones d’Europe sont des destinations privilégiées pour les francophones souhaitant apprendre l’anglais, en raison de la proximité géographique :

A lire aussi : Quelles sont les raisons de la guerre du Vietnam ?

  • Le Royaume-Uni est la solution évidente, d’autant que les offres de séjour linguistique y sont nombreuses. Si l’anglais britannique est le plus authentique et le plus pur, les accents gallois et écossais ne sont pas facilement compréhensibles pour les débutants. Attention, le Royaume-Uni est définitivement sorti de l’Union Européenne depuis le Brexit, ce qui complique grandement les démarches administratives.
  • L’alternative la plus simple au Royaume-Uni est l’Irlande qui, elle, fait partie de l’Union Européenne. Les Irlandais sont connus pour constituer une population agréable et accueillante, ce qui facilite l’intégration. Néanmoins, attention à l’accent qui peut être difficile à comprendre au début.
  • L’archipel de Malte est également une destination européenne privilégiée pour l’apprentissage de l’anglais, l’une des deux langues officielles du pays. Le climat méditerranéen et le coût de la vie abordable séduisent de nombreux étudiants. Malte fait par ailleurs partie de l’Union Européenne, ce qui favorise la circulation des ressortissants européens.

Apprendre l’anglais en Amérique du Nord

De nombreux francophones choisissent de partir apprendre l’anglais en Amérique du Nord, malgré le coût de la vie élevé et les difficultés administratives :

  • Les États-Unis sont évidemment une destination de choix pour partir à l’étranger et apprendre l’anglais. Si New York et Miami sont les villes les plus plébiscitées, les choix sont innombrables : l’avantage des États-Unis, c’est que le pays est immense et qu’il est facile d’adapter sa destination à ses envies et son budget.
  • Le Canada séduit aussi de plus en plus, entre nature sauvage et grandes villes hyperurbanisées. De nombreux dispositifs permettent de s’y rendre, comme les séjours linguistiques et les partenariats universitaires. Pour maximiser les chances de revenir bilingue, il est conseillé de s’éloigner des territoires francophones, et notamment du Québec.

Apprendre l’anglais en Océanie

L’Océanie regorge de destinations de rêve qui permettent de concilier apprentissage de l’anglais et vacances paradisiaques :

A lire également : Les documents nécessaires pour conduire à l'étranger

  • L’Australie est un pays prisé par les étudiants et les backpackers en quête d’aventure et de festivités. Territoire très dynamique économiquement, il est aisé d’y trouver un emploi. L’inconvénient de l’Australie, au-delà de la complexité des démarches administratives, est le coût de la vie et du voyage qui sont extrêmement élevés.
  • La Nouvelle-Zélande, avec son système éducatif de qualité, est une excellente alternative à l’Australie. Si le prix du voyage est tout aussi onéreux, le coût de la vie sur place y est moins élevé et le cadre de vie très agréable. Les amoureux de la nature et de l’authenticité y trouveront leur bonheur.

À noter : l’anglais est une langue officielle dans de nombreux autres pays autour du monde comme l’Afrique du Sud, le Nigéria, l’Inde, le Pakistan, Singapour ou encore les îles des Caraïbes.

ARTICLES LIÉS