Curiosity, aurait-il photographié un reptile sur Mars ?

Voilà maintenant neuf mois que le rover Curiosity est partie explorer la planète rouge. De nombreuses photos nous ont été livrées et une des dernières a suscité tout un émoi parmi la communauté d’internet et surtout les fans de science-fiction et de vies extra-terrestres.
En effet, elle montre une forme très intrigante de quelque chose qui ressemble fortement à un reptile. On voit les pattes avant et arrière droite, l’œil droit et la queue (fine).
On appelle ça une paréidolie. Il s’agit d’un mot complexe pour désigner un phénomène banal et naturel qui consiste à reconnaître des formes diverses et variées dans un paysage, un nuage ou un autre endroit.

Un internaute japonais a cru reconnaître un lézard dans les reliefs de la planète rouge; c’est de là que le buzz est parti. Or pour sa part, le San Francisco Chronicle estime que, dans la photo originale de la Nasa, l’objet semble être un simple caillou. Ce lézard martien ne pourrait être qu’un effet d’optique, comme le visage de Mars.

Selon les rapports scientifiques les plus sérieux, il serait littéralement impossible que la planète puisse abriter la vie. En effet, ses conditions atmosphériques sont bien trop toxiques pour permettre à la moindre bactérie de se développer.
Cependant connaissant une très bonne partie de la faune terrienne on sait que certain reptiles peuvent vivre dans des milieux froid et arides, et certains sont dotés d’un peau protectrices (contre les radiations). Il existe des zones sur Mars munies d’un champ magnétique local pouvant protéger contre les radiations venant de l’espace (c’est là où l’homme devrait s’installer pour sa sécurité lors des futures missions habitées).

Si on a découvert une autre espèce de reptile, il reste à savoir comment elle se nourrit et où elle peut puiser l’eau liquide. Cette dernière ayant très progressivement diminuée en quantité dans le passé, cette espèce de reptile a très bien pu avoir eu le temps de s’adapter. L’eau liquide est supposée ne pas exister à la surface mais pourrais être présente sous le sol martien.

Pour savoir ce qui a réellement été photographié, il faudrait que la sonde curiosity photographie une seconde fois la zone en question, si possible de plus près, et voir si ce qui s’apparente à être un lézard y est encore.
Je vous invite également à scruter les autres photos prises par la sonde et  vérifier si ’il y a d’autres formes semblables dissimulées ou bien des traces quelconques de cet animal afin d’élucider ce mystère.

Une réflexion au sujet de « Curiosity, aurait-il photographié un reptile sur Mars ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *