Un pas important vers la teleportation

teleportationAprès avoir réussi à téléporter des informations sur de courtes distances il y a quelques mois, les scientifiques sont parvenus cette fois-ci à créer une téléportation quantique. Cette dernière consiste à transférer l’état quantique d’un point A à un point B.
Les chercheurs de l’Université de Genève ont ainsi téléporté l’état quantique d’un photon vers un cristal distant de 25 kilomètres. Un record. L’ancien de six kilomètres avait d’ailleurs été établi par la même équipe, il y a 10 ans.

La réussite de cette expérience représente une avancée très encourageante dans les possibilités surprenantes offertes par la dimension quantique.
Notre univers nous le savons, est constitué d’un très grand nombre de particules. Et chose qui peut parfois surprendre, certaines sont liées ; on parlera dans le cas qui nous concerne d’intrication. Deux particules sont intriquées lorsque qu’on ne peut  modifier l’état de l’une sans modifier celui de l’autre: même si elles sont séparées d’une certaine distance, les deux particules évoluent simultanément et de la même façon.

Pour ces travaux, les chercheurs ont utilisés trois photons. Un a été envoyé dans une fibre optique longue de 25 kilomètres et un autre vers un cristal. Un troisième a été utilisé pour percuter le premier, comme dans le billard.

Ce dernier ayant éliminé le troisième, intriqué avec le deuxième, en a donc éliminer deux. Dans l’expérience, cette collision a été mesurée mais les informations contenues dans le troisième photon n’ont pas été totalement détruites. En effet, elles ont réussi à faire leur chemin jusqu’au cristal qui contenait le deuxième photon intriqué sans que ce dernier n’ait été en contact avec son homologue. Autrement dit les informations ont été transmises de la lumière à la matière.

L’état quantique des deux photons intriqués qui sont comme des jumeaux, est une chaine autorisant la téléportation de la lumière vers la matière (photon vers cristal).

Si cette expérience représente un pas important dans le domaine, on est encore bien loin de pouvoir téléporter des objets ou des êtres vivants.
En théorie, comme nous sommes un assemblage d’atomes reliés les uns aux autres d’une manière particulière, alors il devrait être possible de se téléporter d’un endroit à un autre étant donné qu’aucune loi fondamentale de la physique ne l’empêche. Mais si la pratique se rapproche de la théorie, cela ne sera que dans un avenir lointain.

En revanche, ce type de téléportation pourrait ouvrir de nombreuses voies intéressantes notamment dans le domaine de l’informatique et des télécommunications. Elle pourrait garantir  qu’une information envoyée  parvienne à destination sans être interceptée, un objectif important dans le domaine du cryptage.

Les scientifiques envisagent d’exploiter cette technologie pour développer des ordinateurs quantiques ultra-puissants, reliés entre eux par un internet quantique extrêmement sécurisé et empêchant tout piratage ou autre interception d’informations. Ce réseau utiliserait l’intrication quantique pour communiquer.
Mais avant de pouvoir concrétiser l’informatique quantique, les chercheurs doivent encore faire des tests sur de plus longues distances.

Dans le domaine spatial, la téléportation devrait nous permettre de voyager sans engin. On peut aussi pourquoi pas rêver d’aller de système stellaire en système stellaire ou de galaxie en galaxie. Si le voyage durera de très nombreuses années à la vitesse de la lumière, il ne nous fera cependant pas vieillir si les informations sont parfaitement conservées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *