Il y a 70 000 ans, une étoile s’est approchée de notre système solaire

scholzIl y a environ 70 000 ans, une étoilé est passée très près de notre système solaire à une distance de 0.8 années-lumière. Il s’agit de l’étoile de Scholz, une naine rouge située actuellement à 20 000 années-lumière de la Terre.

Telle est la conclusion de travaux menés par des scientifiques américains. Lire la suite

La naine brune la plus proche du système solaire

naine-bruneElle est située à seulement 7,3 années-lumières. Cette distance, relativement faible, représente moins de deux fois celle séparant notre planète d’Alpha du Centaure, le système stellaire le plus proche du nôtre.
Sa taille serait comprise entre trois et dix fois celle de Jupiter. On vient de détecter récemment des signes de nuages d’eau gelée. Lire la suite

Découverte d’une planète solitaire sans étoile

Dans notre galaxie, il existe une population de planètes assez particulière : les planètes errantes. Se baladant en solitaire, elles n’orbitent autour d’aucune étoile. Elles subiraient l’effet gravitationnel du centre de notre galaxie plutôt que celui des étoiles les plus proches.
Il y a quelques jours des chercheurs canadiens ont découvert une planète de ce type. Baptisée CFBDSIR2149, elle ferait environ sept fois la taille de Jupiter et serait âgée entre 50 et 120 millions d’années. L’objet présenterait d’autres critères spécifiques, notamment une masse compatibles avec le statut de planète. D’après les estimations, sa température serait proche de 400°C et la planète serait située à quelque 100 années-lumières de nous. Une distance relativement petite qui permet aux scientifiques de la scruter avec les télescopes et donc d’en apprendre plus sur elle. Lire la suite

Pourquoi les étoiles sont-elles toujours plus grosses que les planètes?

Pourquoi n’a-t-on jamais découvert d’étoiles de la taille de la Terre ou bien de planète de la taille notre soleil? Une planète tourne autour d’une étoile, mais existe-t-il l’inverse quelque part dans l’univers?

Si la taille des planètes ne dépasse jamais celles des étoiles (à l‘exception des naines blanches ou d‘étoiles à neutrons qui sont des étoiles en fin de vie), ce n’est pas par hasard. Lire la suite

Les naines brunes «moitié étoile, moitié planète »

Les naines brunes sont considérées comme des corps intermédiaires entre une planète (géante gazeuse) et une étoile. Elles ont généralement des masses comprises entres les planètes les plus massives et les étoiles les moins massives.

A cause de leurs masses trop faibles, les températures et les pressions au cœur ne sont pas suffisantes pour enclencher ou bien entretenir des réactions de fusion nucléaires. Lire la suite