Vivre dans l’espace nuirait à la santé

Ce que des recherches avaient déjà mis en évidence plusieurs fois a une nouvelle fois été confirmé par une étude récente et plus approfondie.
Le facteur le plus important est évidement l’absence de gravité ; vivre dans l’espace comme le font les occupants de la Station spatiale internationale (ISS) a tendance non seulement à réduire la densité osseuse, atrophier les muscles, mais aussi à affaiblir le système immunitaire et diminuer la capacité du corps à éliminer des cellules cancéreuses ou défectueuses. De plus la régénérescence des vaisseaux sanguins est altérée et les gènes impliqués dans l’arthrite et la croissance des tumeurs sont activités. Lire la suite