Quel pays choisit pour un PVT ?

  • Les collèges publics sont financés par le gouvernement, tandis que les écoles privées dépendent des frais de scolarité et des dotations.
  • Bien que souvent plus coûteuses, les écoles privées peuvent offrir une aide financière généreuse.
  • De nombreuses universités publiques offrent un plus large éventail de programmes.
  • universités privées et publiques offrent des expériences universitaires et résidentielles distinctes. Les

Les collèges publics et privés ont été confrontés à des défis importants ces dernières années. Une formation collégiale est toujours une exigence pour la majorité des emplois, mais elle devient de plus en plus inabordable pour de nombreux étudiants. Cet obstacle n’est qu’un des nombreux obstacles qui ont entraîné une baisse des inscriptions dans l’enseignement supérieur.

Selon une étude menée par le National Student Clearinghouse Research Center, les inscriptions postsecondaires aux États-Unis ont chuté de 1,3 % entre 2018 et 2019. Les petits collèges privés, qui sont extrêmement dépendants des frais de scolarité, sont particulièrement touchées par cette baisse. Les collèges publics ne sont pas non plus à l’abri.

A lire également : Quels sont les salaires pour bien vivre en Australie ?

Le nombre d’ inscriptions postsecondaires aux États-Unis a chuté de 1,3 % entre 2018 et 2019, ce qui a touché les collèges privés et publics.

Malgré ces difficultés, des millions d’étudiants à travers le pays se préparent à postuler à l’université, et beaucoup se demandent probablement en quoi les collèges privés et publics diffèrent. Chaque type d’école a ses propres traits et qualités qui peuvent mieux convenir à votre style d’apprentissage et à l’expérience universitaire souhaitée.

A lire également : Où skier en Nouvelle-Zélande ?

Quelle est la différence entre les collèges privés et publics ? Et quel type d’école vous convient le mieux ? Continuez à lire pour le savoir.

Que sont les écoles publiques et privées ?

Les collèges et universités publics sont des établissements d’enseignement supérieur qui sont principalement financés par les gouvernements des États, tandis que les collèges et universités privés dépendent des frais de scolarité des étudiants, des diplômés et des dotations pour financer leurs programmes académiques.

Les collèges privés peuvent être soit à but lucratif ou à but non lucratif. Les collèges à but lucratif sont gérés comme des entreprises et se préoccupent surtout de générer des bénéfices, tandis que les collèges privés à but non lucratif se concentrent entièrement sur l’offre aux étudiants d’une éducation de qualité. Par conséquent, les collèges à but non lucratif jouissent généralement d’une meilleure réputation que les écoles à but lucratif.

4 différences clés entre les collèges privés et publics

Coût de la participation

L’une des plus grandes différences entre les écoles publiques et privées est sans doute le coût de la fréquentation. Étant donné que les écoles publiques sont largement financées par les gouvernements des États et du gouvernement fédéral, elles peuvent se permettre de facturer des frais de scolarité inférieurs aux étudiants. En d’autres termes, les subventions gouvernementales couvrent les coûts restants afin que les étudiants n’aient pas à payer le plein prix.

Les écoles privées dépendent principalement des frais de scolarité, ce qui augmente considérablement le coût de la fréquentation.

C’est en partie la raison pour laquelle les frais de scolarité sont beaucoup plus bas pour les étudiants de l’État que pour les étudiants étrangers, car le premier l’argent des impôts aide à financer les gouvernements des États. Pour 2020-2021, le coût moyen des frais de scolarité et des frais dans les collèges publics de quatre ans est de 27 020$ pour les étudiants de l’extérieur de l’État et de seulement 10 560$ pour les étudiants de l’État, selon le rapport 2020 Trends in College Pricing and Student Aid du College Board.

Étant donné que les écoles privées dépendent des frais de scolarité pour une grande partie de leur financement, le coût de la fréquentation est généralement beaucoup plus élevé. Actuellement, le prix moyen des frais de scolarité dans les collèges privés de quatre ans est de 37 650$, soit environ 250 % de plus que le coût moyen des étudiants publics de l’État.

Offres de programmes

En ce qui concerne l’offre de programmes, les collèges privés — en particulier les collèges d’arts libéraux — ont tendance à offrir moins de majors académiques que les collèges publics. Cependant, ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, car les étudiants qui savent ce qu’ils veulent étudier peuvent bénéficier des collèges privés qui offrent une spécialisation dans leur domaine d’intérêt.

Les collèges publics ont généralement une plus grande et donc offrir plus de programmes menant à un diplôme. Par exemple, l’Université Purdue – une grande école publique basée dans l’Indiana – propose presque tous les domaines d’études que vous pouvez imaginer, avec plus de 200 spécialisations.

Les étudiants indécis qui vont à l’université peuvent préférer fréquenter une université publique offrant un plus grand choix de majors et de mineures.

Les possibilités de recherche

Un autre avantage du financement gouvernemental des universités publiques est leur capacité à fournir un large éventail d’installations et de laboratoires de recherche. L’UCLA, par exemple, contient des centaines d’instituts de recherche et de laboratoires répartis sur le campus. Les étudiants qui souhaitent sérieusement tirer parti des ressources de leur école pour mener des recherches académiques trouveront souvent les meilleures opportunités dans les écoles publiques.

La plupart des petits collèges privés ne peuvent pas égaler les efforts de recherche des écoles publiques.

En revanche, les collèges privés ont tendance à avoir moins de ressources étudiantes et de recherche installations. Les universités de recherche privées, telles que l’Université Johns Hopkins et l’Université Cornell, font exception à cette règle, qui dépensent chaque année des milliards de dollars en recherche et développement.

Bien que des dizaines d’universités de recherche privées soient similaires à cet égard, la plupart des petits collèges privés ne peuvent tout simplement pas égaler les efforts de recherche des écoles publiques.

Aide financière

Les collèges publics et privés fournissent une aide financière fédérale aux étudiants, mais les établissements privés disposent souvent de plus d’argent pour octroyer des subventions et des bourses en raison de leurs fonds de dotation importants. En outre, ils offrent souvent des rabais sur les frais de scolarité plus importants que les écoles publiques.

Selon la National Association of College and University Business Officers, les établissements privés ont accordé une réduction moyenne record de 48 % sur les frais de scolarité aux étudiants de premier cycle pour l’année scolaire 2019-2020.

En bref, si les collèges privés coûtent souvent plus cher que les écoles publiques, les programmes d’aide et les rabais sur les frais de scolarité peuvent parfois les rendre plus abordables que les écoles publiques.

Private vs Public College : quel est le bon pour vous ?

Bien que votre éducation soit votre priorité absolue, vos préférences sociales et de campus doivent également correspondre bien à l’école que vous avez choisie. Les écoles publiques et privées peuvent différer fortement en termes d’environnement, d’activités parascolaires et d’expérience globale sur le campus qu’elles offrent.

N’oubliez pas que ces généralisations ne s’appliquent pas de la même manière à tous les collèges. Lorsque vous recherchez des universités où postuler, il est important de rechercher des écoles spécifiques et d’évaluer les attributs uniques de chaque établissement.

Environnement d’apprentissage

L’environnement d’apprentissage est l’un des facteurs les plus importants à prendre en compte lors du choix entre un collège privé et un collège public. Les étudiants qui sont des apprenants indépendants réusSissent généralement mieux dans les collèges publics. Bien que les professeurs occupent toujours des heures de bureau et sont prêts à fournir une aide supplémentaire en dehors de la classe, les étudiants sont entièrement responsables de tendre la main et de demander de l’aide.

Les collèges privés, en revanche, conviennent mieux aux étudiants qui peuvent avoir besoin d’une direction et d’une supervision supplémentaires. La taille réduite du campus et de la classe permet aux conseillers académiques et aux professeurs d’établir des relations plus étroites avec leurs étudiants, ce qui, à son tour, se traduit par des conseils et une assistance plus directs pour les étudiants tout au long de leur carrière universitaire.

Vie Campus

Les collèges et universités publics sont généralement plus grands, ce qui contribue à un plus grand nombre de clubs étudiants et d’activités sur le campus. Ils ont également tendance à avoir des scènes sociales et de fête plus grandes et plus dynamiques. Les lieux et les événements tels que les salles de concert, les bars et les tribunes sont couramment trouvés sur les grands campus publics.

Cela ne veut pas dire que les écoles privées n’ont pas ou ne peuvent pas avoir une vie de campus florissante, mais elles sont généralement de plus petite envergure. En tant que tels, les collèges privés sont de meilleures options pour étudiants à la recherche d’une communauté plus soudée et plus soudée.

Diversité du campus

Au cours de la dernière décennie, les collèges publics et privés se sont diversifiés de plus en plus. Étant donné que les collèges privés facturent les mêmes frais de scolarité indépendamment de la résidence de l’État, leurs corps étudiants sont souvent plus diversifiés géographiquement. Pendant ce temps, les collèges publics ont tendance à être plus diversifiés sur le plan démographique en raison de leurs taux d’acceptation plus élevés et de leurs frais de scolarité plus abordables.

Bien que ces facteurs puissent certainement influencer le niveau de diversité d’un collège, ils ne le déterminent pas. Cela signifie que vous ne devez pas exclure un collège de la considération simplement parce qu’il est public ou privé. Si un corps étudiant diversifié est important pour vous, vous devriez faire des recherches sur chaque école où vous envisagez de postuler afin de déterminer dans quelle mesure elle est diversifiée et de quelle manière.

Taille de la classe

La taille des classes est un autre facteur important à prendre en compte lors du choix entre les écoles publiques et privées. Les collèges publics ont généralement des classes de plus grande taille, avec moins d’interactions individuelles entre étudiants et professeurs. Selon le collège, vous pouvez suivre des cours avec quelques centaines d’étudiants.

Les collèges privés ont tendance à avoir des classes beaucoup plus petites, ce qui crée un environnement d’apprentissage plus intime entre les étudiants et les enseignants. Si vous préférez des classes plus petites et un accès plus direct aux professeurs, vous voudrez peut-être prioriser les écoles privées dans votre recherche de collège.

Athlétisme et parascolaire

Bien qu’il existe de nombreux collèges privés de division I, tels que l’Université Baylor et l’Université Harvard, la majorité des équipes sportives de division I sont basées dans des collèges publics.

En plus des programmes sportifs plus vastes, les collèges publics ont tendance à offrir une sélection plus diversifiée d’activités parascolaires en raison de leur plus grand nombre d’étudiants. Si les sports universitaires et les événements sur le campus sont une partie importante de l’expérience universitaire pour vous, vous pouvez Je préfère une institution publique.

Image vedette : Barry Winiker/La banque d’images/GettyImages

ARTICLES LIÉS