Uranus, septième planète du système solaire

Cette planète qui appartient à la catégorie des géantes gazeuses est la troisième plus volumineuse et la quatrième plus massique; sa découverte fut annoncé le 13 Mars 1781. C’est la première planète découverte à l’aide d’un télescope.

Uranus, avec Neptune possède des compositions internes et atmosphériques différentes de celles des deux plus grandes géantes gazeuses qui sont Jupiter et Saturne. On les place parfois dans une catégorie différente, celle des géantes glacées ou des sous-géantes.

L’atmosphère d’Uranus est composée principalement de dihydrogène à 83 %, d’hélium à 15 %, de méthane et d’ammoniac. Cette atmosphère occuperait près de 30 % du rayon de la planète, soit 7 500 km.

La couleur bleu-vert d’Uranus est due à la présence de méthane dans l’atmosphère, qui absorbe principalement le rouge et l’infrarouge.

Cette planète du système solaire est celle dont l’atmosphère est la plus froide, sa température minimale étant de 49 K (-224 °C) vers 50 km d’altitude. Elle possède une structure nuageuse complexe : les nuages des couches les plus basses seraient constitués d’eau, ceux des couches les plus élevées de méthane.

La gravité à sa surface est de 8.69, soit un peu moins que sur Terre (9.8).

Sa période de révolution autour du Soleil est de 84 années terrestres. Sa distance moyenne au Soleil est d’environ 3 milliards de kilomètres. L’intensité du flux solaire reçu est d’environ le quatre-centième de celui reçu par la Terre.

Uranus possède au moins 13 anneaux principaux. Cinq ont été découverts en 1977 grâce aux observations d’occultations d’étoiles . Six autres furent observés par Voyager 2 entre 1985 et 1986. Les deux derniers furent découverts grâce au télescope spatial Hubble en décembre 2005.

À la différence de toutes les autres planètes du système solaire, Uranus a la particularité d’être très fortement incliné sur son axe puisque celui-ci est quasiment parallèle à son plan orbital, contrairement aux autres qui sont perpendiculaires à une petite inclinaison prés. Elle roule pour ainsi dire sur son orbite et présente alternativement son pôle nord, puis son pôle sud au Soleil.

Cette géante gazeuse possède au moins 27 satellites naturels. Les deux premiers sont nommés Titania et Obéron.

Pour l’observation, La magnitude apparente de la planète varie entre +5,3 et +6,0. Ainsi, avec un ciel parfaitement sombre et dégagé, il est possible de la voir à l’œil nu, comme une étoile très peu lumineuse. Depuis la Terre, la planète possède un diamètre angulaire de 4 secondes d’arc et est facilement distinguable avec des jumelles. Avec un télescope de plus de 30 cm de diamètre, Uranus apparaît comme un disque bleu pâle dont l’obscurcissement du limbe est visible. Titania et Obéron peuvent être perçus (on voit juste des points lumineux).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *