Pourquoi l’expansion de l’univers s’accélère t-elle ?

expansion-universLes galaxies s’éloignent les unes des autres alors qu’elles devraient toutes s’attirer par gravité si l’on en croit nos lois de la physique.

Si un objet sur une planète dépasse la vitesse de libération, alors il s’affranchit de la gravité de celle-ci puis poursuit sa route dans l’espace, mais sans augmenter sa vitesse (si il n’y a pas d’autres astres exerçant une attraction).

Le problèmes avec les galaxies, c’est que leurs vitesse d’éloignement ne cesse d’augmenter. Autrement dit il y a une accélération ou une force qui les attire. Cette matière qui exerce sur elles l’attraction est appelé matière sombre. On ne la voit pas car elle se situe à la frontière voire au-delà des limites de l’univers (est-elle invisible ou bien trop éloignée pour être visible ?)

Les galaxies « tombent » en fait dans la matière sombre.

Mais que se passerait-il si il n’y avait plus la matière sombre ?
C’est la matière sombre qui est responsable non seulement de l’agrandissement de l’univers mais aussi de l’éloignement des galaxies. En fait l’univers se dilate.

Que se passerait-il si l’expansion cessait ou décélérait ?
Les galaxies continueraient leur chemin de part et d’autre à vitesse quasi-constante , jusqu’à se heurter aux limites de l’univers. On serait donc en plein paradoxe, car un tel scenario est impossible selon les lois de la physique.

Et si l’expansion se faisait à vitesse constante ? L’univers continuerait de s’agrandir certes, mais la matière ne serait plus soumise à la force gravitationnelle de la matière sombre. Et c’est cette force-là qui permet l’écartèlement de chaque particule ou leur (très lente) destruction. Autrement les atomes auraient une durée de vie infinie.

Et si l’expansion était négative ? Ce veut dire que l’univers rétrécirait. On aurait le scénario inverse de celui du Big Bang : le Big Crunch.

Une fois que toute la matière et l’énergie auront disparue, on aura un univers entièrement plongé dans le noir et dans le zéro absolue. Il n’aura donc plus aucune raison d’être. Et c’est ainsi qu’il éclatera. C’est le Big Rip.

Le zéro absolue n’est pas une température, mais une limite de température. Une fois que la température ne pourra plus baisser, ce sera la fin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *